Higher Education Marketing

Que signifie la perte de popularité de Facebook auprès des adolescents pour votre école?


Alors qu’une nouvelle année débute, la plupart des institutions d’éducation supérieure réévaluent leurs ressources dédiées au marketing sur les réseaux sociaux, se demandant comment en tirer le maximum. Avec un peu plus de 1.2 milliards d’usagers, Facebook demeure un réseau social dominant au point de vue planétaire, mais même ses très bons résultats financiers lors des derniers trimestres n’arrivent pas à faire oublier une observation troublante: on remarque de plus en plus une diminution au niveau du nombre d’usagers quotidien, et ce surtout chez les adolescents. Ceci inquiète particulièrement les membres du personnel des collèges et universités qui tentent de rejoindre et de recruter les étudiants en mettant sur pied des campagnes publicitaires élaborées sur Facebook. Pour l’année à venir, le fondateur de Global Web Index, Tom Smith prédit que “nous allons continuer de voir Facebook perdre du terrain chez les adolescents, mais aussi voir de plus en plus l’apparition d’applications mobiles qui répondent à des besoins très spécifiques, avec le mobile devenant la principale plateforme web pour les jeunes.”

facebook-Zucker

Alors que l’utilisation de Facebook continue de croître rapidement dans plusieurs marchés émergents, la plateforme sociale semble avoir atteint un point de saturation en Amérique du Nord. Beaucoup d’adolescents continuent à utiliser Facebook, mais la majorité de leurs communications en ligne s’effectuent désormais via des applications mobiles d’échanges de messages ou de photos comme Instagram (qui appartient à Facebook) ou Snapchat (qui a rejeté l’offre d’achat de 3$ milliards de Facebook). Les adolescents sont désormais moins chauds à l’idée de partager leurs photos ou pensées intimes sur Facebook sachant que leurs parents, membres de leur famille, employeurs potentiels, peuvent accéder très facilement à ces informations. Des avertissements de la part d’un parent ou d’un enseignant à propos d’un commentaire négatif sur Facebook peuvent encourager les adolescents à désactiver leur compte.

Une étude effectuée en Mai 2013 par Pew souligne que plusieurs adolescents associaient Facebook à « des contraintes reliées à la présence des adultes, des interactions sociales négatives ou stressantes (du “drame”) ou encore qu’ils se sentaient agressés par d’autres usagers qui partagent trop. » La tendance de “trop partager” est à la baisse sur Facebook, prenant maintenant place sur des plateformes plus tendance où les messages ont une durée de vie éphémère. Les messages textes, photos ou vidéos de Snapchat, par exemple disparaissent après une ou 10 secondes, selon les préférences de l’envoyeur. En date de novembre dernier, les usagers de Snapchat envoyaient 400 millions de “Snaps” par jour (comparativement à 350 millions pour Facebook).

Preferred Social Networks

La gentrification de Facebook

Ceux qui habitent dans des centre urbains connaissent bien le phénomène de gentrification, au travers duquel des arrivants plus aisés s’approprient un espace initialement occupé par des habitants moins favorisés, provoquant ainsi le déplacement graduel des artistes ou autres résidants plus pauvres qui assuraient l’originalité et l’attractivité du quartier. Bien que Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook déclare que Facebook n’a jamais été particulièrement branché, cela ne signifie pas qu’il ne redoublera pas d’efforts pour plaire aux adolescents qui sont un important baromètre pour les marques, toutes industries confondues. En Novembre dernier, le site a donné aux adolescents la possibilité de rendre leur profil public tout en leurs permettant d’activer l’option “Follow”. Une option qui ressemble beaucoup à ce que Twitter offre en permettant aux usagers de voir les status Facebook sans devoir envoyer une requête pour devenir amis.

La reconnaissance d’images, une tendance à la hausse

Alors que les réseaux sociaux se multiplient, Facebook est devenu pour les adolescents une plateforme qui leur permet de consulter leur fil de nouvelles plutôt que partager des détails personnels. Alors que 2013 a vue l’apparition des applications de partage de photos et d’images se multiplier, une étude effectuée par Socialbakers révélait que les photos sont généralement les items les plus populaires sur Facebook. Les collèges et universités devraient prendre avantage de ces nouveaux changements en permettant à leurs abonnés d’attacher des photos à leurs commentaires, ajoutant une description permettant de clarifier le contexte. Les adolescents répondent très positivement à de l’humour sous forme de photo, ce qui les encouragent à partager. Assurez-vous, par contre que le contenu partagé demeure simple et positif pour ne pas risquer de compromettre l’intégrité de votre institution. Rangez vos photos dans des albums pour permettre à des étudiants potentiels de trouver rapidement un sujet en particulier, comme Portes Ouvertes ou Orientation.

Socialbakers-most-shared-posts-photos

Pas encore mort et enterré

Même si l’anthropologue Daniel Miller a récemment suggéré que Facebook était “mort et enterré” pour les 16 à 18 ans en Angleterre (se basant sur une étude effectuée dans seulement trois écoles au nord de Londres), la réalité n’est pas aussi simple. D’autres études suggèrent que pour paraitre plus populaire, plusieurs adolescents manipulent leur statut, « j’aime » et commentaires. Même ceux qui ne consultent pas la plateforme quotidiennement gardent leur compte ouvert et pourraient vraisemblablement devenir au cours du temps beaucoup plus actifs. La popularité de Facebook auprès de plusieurs générations devrait permettre au réseau de continuer d’être une présence importante sur le web, ou au moins l’empêcher de devenir un village fantôme comme MySpace.

Conclusions

Il est difficile de déterminer l’efficacité réelle de Facebook pour le recrutement d’étudiants. L’interaction entre un étudiant potentiel et un item sur un réseau s’effectue très tôt dans le cycle de conversion, ce qui rend le retour sur investissement plus difficile à évaluer. Une étude récente effectuée par Stone Temple Consulting suggère que Facebook, contrairement à Google+ ne possède pas les avantages reliés au référencement naturel, puisque les moteurs de recherche ne sont pas en mesure de déterminer si les références proviennent de source de bonne qualité ou de pages qui vendent des « J’aime ». Même si des étudiants potentiels s’abonnent à votre page, vous ne détenez aucune garantie que votre contenu apparaîtra dans leurs fils de nouvelles, puisqu’un algorithme complexe prenant en compte plus de milles variables détermine le contenu du fil.

La monétization de la plateforme présente de nouvelles opportunités pour le marketing, mais le retour sur investissement pour les collèges et les universités est difficile à déterminer. La publicité continue d’apparaître sur le site alors que Facebook tente de déterminer la tolérance maximale de ses usagers. La visibilité de publicités intégrées au fil de nouvelles promet de bons résultats, mais les coûts reliés à chaque publicité sont élevés.

Les préférences des adolescents en matière de réseaux sociaux est définitivement un élément à surveiller pour les collèges et universités. Même si Facebook devient un outil moins utile pour le recrutement étudiant, il permet quand même de communiquer avec une communauté d’anciens ou d’étudiants actuels. Ne vous fiez pas sur Facebook exclusivement, mais continuez d’utiliser le site de même que d’autres réseaux sociaux pour promouvoir le contenu de votre site web, encourager le partage de photos et vidéos et, bien entendu, permettre à vos étudiants d’entrer en contact!

Qu’est-ce que la perte de popularité de Facebook auprès des adolescents signifie pour votre école?

CATEGORIES: Leblog

Tags: , ,




4 façons de générer plus d’engagement sur Facebook grâce à votre photo de couverture


Jusqu’à très récemment, les conditions d’utilisations strictes de Facebook nous empêchaient d’utiliser toute forme de texte ou appels à l’action sur les photos de couverture. Il y a quelques semaines, l’entreprise a apporté quelques modifications à ses directives concernant les couvertures de page, des directives qui pourraient facilement avoir un impact sur les efforts marketing de votre école. Avec ces nouvelles instructions, l’image de couverture de la page Facebook de votre collège est maintenant un véritable atout marketing sur les médias sociaux.

Voici quelques façons simples d’utiliser votre photo de couverture pour promouvoir votre collège et ses activités :

1. Ajouter un appel à l’action

Voilà une façon très simple de générer plus d’engagement, mais comme de nombreuses écoles continuent à appliquer les anciennes conditions d’utilisations, beaucoup n’utilisent aucune forme de texte sur leurs photos de couvertures. Et pourtant, les appels à l’action sont un moyen simple mais efficace pour guider les visiteurs de votre page, et leur faire entreprendre les actions désirées. Que votre objectif soit d’augmenter le nombre d’inscription pour une journée portes ouvertes ou le nombre d’« aime » de votre page, l’ajout d’un appel à l’action va certainement augmenter vos chances de conversion. Mener vos visiteurs au bon endroit peut faire toute la différence. Voici quelques exemples de photo de couverture qui visent à obtenir plus de « J’aime », promouvoir un nouveau programme ou évènement, ou tout simplement demander aux étudiants de partager ce qui les passionnent.

CTAs

CTAS Florida Career College

En fait, avec les nouvelles directives de Facebook, vous pouvez maintenant utiliser autant de texte que vous souhaitez sur votre photo de couverture, et vous pouvez même inclure l’URL de votre site web. Voici quelques exemples pour illustrer cela:

SNHU

Source: collegewebeditor.com

UCD Career Devlopement Center

Si votre collège ou université a un bulletin d’information, vous pouvez également inviter les visiteurs de votre page Facebook à s’inscrire à votre bulletin, comme dans cet exemple:

Wishpond

2. Partager les histoires

Une majorité de collèges et universités changent leur photo de couverture que pour souligner les grands évènements, graduation ou création de nouveaux programmes. Une fois que vos actuels et anciens étudiants ont aimé votre page Facebook, très peu d’entre eux vont y revenir. Changer votre photo de couverture peut vous permettre de partager ce qui se passe sur votre campus et encore davantage. Vous pouvez choisir de partager les succès et histoires de vos élèves ou les réussites de votre personnel. Changer la photo de couverture de votre page Facebook souvent c’est augmenter les chances qu’elle apparaisse dans le fil de nouvelles de vos fans et de ce fait augmenter les possibilités d’interagir avec ceux qui vous aiment. L’Université York a lancé une campagne globale appelée «This is my time » (c’est mon temps) qui illustre et partage grâce aux photos de couverture le chemin parcouru par des diplômés, mais aussi le futur envisagé par les étudiants actuels. Chaque image comprend une date, une grande photo, et le slogan « This is my time ».

York U

Pour admirer les photos de couverture de toute leur campagne cliquez ici.

Pour stimuler l’engagement des fans sur la page Facebook, certains collèges encourent leurs étudiants à partager leurs histoires. Dans l’exemple qui suit l’Université du Manitoba demande : Quel est votre souvenir préféré de votre passage à l’Université du Manitoba

U of Manitoba

3. Faites la promotion des concours

Pendant longtemps, Facebook exigeait l’utilisation d’une application  pour promouvoir vos concours. Fin Août, ses termes de services ont changé à nouveau pour permettre aux entreprises de toutes tailles de tirer parti de leur compte Facebook à des fins promotionnelles. Que signifie cela pour les concours de votre collège? Que vous pouvez désormais utiliser tous les facettes de Facebook et organiser des concours sur votre page. En effet, vous pouvez maintenant:

  • Exiger que les fans « aiment » votre page et laissent un commentaire pour être admissible au concours
  • Utiliser le « J’aime » comme mécanisme de vote pour déterminer qui est le gagnant

Pour en savoir davantage sur les nouvelles règles cliquez ici.

Certaines écoles font déjà la promotion des concours à travers leur photo de couverture, notamment des concours de photos.

Spring Summer

U of Waterloo

4. La promotion de vos autres plateformes sociales

Peut-être que votre collège réussit à bien générer de l’engagement sut Facebook et que votre page a des milliers de J’aime, mais certains de vos autres comptes n’ont pas autant de succès ? Pourquoi ne pas utiliser votre photo de couverture Facebook pour promouvoir les autres comptes et inciter les étudiants à les visiter, aimer, partager? Votre photo de couverture  Facebook est idéale pour promouvoir une campagne que vous menez sur toutes les plateformes. Pareillement, l’importance croissante des hashtags fait d’eux un excellent outil pour augmenter la visibilité de votre communauté.

Hashtags

Hashtags Harvard U

Pour plus d’informations sur ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire avec les photos de couverture sur Facebook, lisez le blogue (en anglais) de Karine Joly sur les conditions de services de Facebook.

CATEGORIES: Leblog

Tags: , , ,




Est-ce que votre collège devrait être sur Instagram?


Avec plus de 130 millions d’utilisateurs actifs, pour la plupart âgés de 18 à 23 ans, Instagram est la plateforme sociale que les établissements d’enseignement ne peuvent plus ignorer. Mais, les petits collèges et cégeps qui ont souvent des ressources limitées à investir dans les médias sociaux se demandent avec raison s’y consacrer du temps et de l’effort en vaut vraiment la peine. Alors, est-ce que votre collège devrait être sur Instagram?

Comme avec n’importe quelle plateforme sociale, avant de faire le saut, vous devez déterminer si oui ou non la plateforme est adéquate pour votre école. Est-ce que votre public cible utilise cet outil? Si votre clientèle étudiante est composée essentiellement d’élèves plus âgés ou faisant un retour aux études, il est probable que vous n’avez pas à vous inquiéter autant d’une possible présence sur Instagram. En outre, comme avec n’importe quelle plateforme, vous aurez aussi besoin de déterminer si oui ou non Instagram s’adapte à votre stratégie de marketing des médias sociaux et ce en répondant à quelques questions dont: quels sont vos objectifs? Comment allez-vous gérer votre compte? Comment allez-vous mesurer votre succès?

Mais attention, même si Instagram ne semble pas s’aligner avec votre stratégie sociale, la plateforme peut tout de même être un bon outil pour vous si vous répondez «oui» à la question suivante: Est-ce que votre école peine à trouver des visuels pertinents? Si c’est le cas, Instagram pourrait bien être la solution. En effet, Instagram est idéal pour :

  • Trouver des visuels uniques de votre campus en temps réel. En temps réel est vraiment le mot clé ici. Après tout, c’est là qu’Instagram a obtenu son nom (“Insta” pour instantanément). La plateforme est excellente pour obtenir une perspective pluri-thématique sur un événement organisé ou non par votre collège. En utilisant les hashtags, vous pouvez voir tout ce qui est partagé.
  • Trouver et organiser du contenu généré par des étudiants que vous serez en mesure de partager par la suite. En commentant et en aimant du contenu généré par des élèves, mais aussi en partageant, voilà une excellente façon de montrer de nouvelles facettes de votre contenu sans devoir y mettre trop de temps ou d’effort. Si vos élèves utilisent Instagram, et comme ce dernier ne laisse aucune place à la mise en scène, vous serez en mesure d’obtenir des photos plus authentiques.
  • Expérimentez avec l’image de marque de votre collège sans grande conséquence. Instagram vous permet de montrer la facette unique et particulière de votre école, même si ce n’est pas conforme à l’effort général de la marque. Par exemple, l’Université du Michigan partage ses portes magiques (fairy doors). Ce n’est pas ce qui les rend célèbre, mais c’est définitivement une excellente façon de montrer la particularité du campus. Instagram, c’est l’endroit parfait pour essayer de nouvelles couleurs, de nouveaux modèles, de nouveaux angles, ce qui serait plus difficile à faire sur les plateformes plus populaire comme Facebook ou YouTube.

Utiliser Instagram comme outil de curation de contenu : Instagram vous permet de naviguer à travers tous les types de contenu visuel. Une fois la stratégie de contenu établie, vous êtes libre de partager tout type de contenu qui s’aligne avec cette stratégie. Suivez des hashtags ou créer les vôtres et trouvez du contenu auquel vous vous identifiez ou trouvez intéressant. N’oubliez pas de demander la permission avant de reposter, car légalement, les droits appartiennent au “photographe” (dans ce cas, les personnes qui ont pris la photo).

Fairy Doors

Pour tirer parti de la fonctionnalité des hashtags sur Instagram, créer des hashtags autour de l’image de marque de votre collège et faites en la promotion partout sur le campus. L’inclure dans votre description sur Instagram est aussi une excellente idée, faites-le imprimer sur des cartes et distribuez les sur le campus et bien sur utilisez le sur Twitter, Facebook et Google+. Faites poser pour une photo différents élèves avec une carte du hashtag et utiliser cette photo comme votre avatar d’Instagram et partager la sur tous vos comptes afin de rendre votre hashtag encore plus visible.

Pour vous inspirer, voici quelques exemples de ce que certains collèges font sur Instagram

1. Simplement améliorer votre présence

Certaines écoles savent qu’elles ont besoin d’Instagram parce que tout simplement, leurs étudiants y sont présents. Ces institutions aiment avoir un autre moyen facile et amusant, afin d’interagir davantage avec leurs élèves. Cela leur permet également de garder un œil attentif sur ce qui se passe sur le campus. Les écoles suivent les hashtags favoris de leurs élèves et ainsi elles peuvent voir ce qui se dit à leur sujet.

Exemple: CTC utilise son compte pour renforcer son image de marque et pour le recrutement d’étudiants. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, ils essaient seulement de partager des images amusantes avec leurs élèves. Regardez l’utilisation judicieuse qu’ils font de certaines de leurs affiches. Impossible d’ignorer leur « Boeing Tour », n’est-ce pas?

CTC

2. Montrez votre campus sous un angle différent

De nombreux collèges utilisent Instagram afin de montrer une facette différente du campus. Ils offrent un avant-goût aux gens qui les trouvent en premier. Qu’est-ce qui se déroule dans les coulisses du bureau des admissions, ou lors de la préparation d’un événement? Certains collèges mettent au défi  leurs élèves de trouver la mascotte cachée sur les photos du campus ou de partager des photos qui mettent en valeur le campus à travers les différentes saisons.

Exemple: L’Université Brock défie souvent ses élèves en leur donnant comme défi de déterminer où exactement une photo a été prise sur le campus. Brock utilise également la fonction vidéo pour montrer des endroits uniques sur le campus.

Brock U

Brock U Instagram

3. Organiser un concours de photo en utilisant votre hashtag

Encourager les élèves à partager leurs endroits préférés sur le campus. Rappelez-vous que les comptes doivent être publics afin que les entrées au concours puissent se qualifier. Invitez-les à partager et à marquer leurs photos en utilisant un hashtag spécifique. Cela vous donnera beaucoup de visuels à utiliser et à choisir. Contrairement à Facebook, Instagram permet aux utilisateurs d’appliquer des filtres qui donnent généralement aux photos une finition professionnelle, plus artistique. N’oubliez pas de promouvoir le tout sur les différents platformes sociales dans le but de faire de la publicité pour le concours, d’annoncer les finalistes ou les gagnants.

Exemple: L’Université Queens a invité les élèves à partager des photos avec eux en utilisant: #queensu. Comme résultat, beaucoup ont partagé de nombreuses photos du campus, le bâtiment de la reine, et quelques vidéos.

Queens U

4. Renouez avec vos anciens

Université Carlton

Carlton U

L’Université Carleton utilise son compte Instagram dans le but de se connecter avec ses anciens: l’institution publie régulièrement des vieilles photos en utilisant le hashtag #CUThrowback

Cependant, n’oubliez pas même si Instagram est une ressource très intéressante, il est essentiel de pas submergez vos autres comptes sociaux avec des photos. Partagez le meilleur, mais laisser la plupart de vos clichés sur Instagram.

Comment utilisez-vous Instagram?

CATEGORIES: Leblog

Tags: , , ,




LinkedIn lance les Pages Université pour aider les étudiants soucieux de leur carrière à trouver le bon collège


LinkedIn, le réseau qui se donne pour mission de connecter les professionnels avec des employeurs potentiels, vient de lancer ses pages « Université ». Ces nouvelles pages sont destinées à accompagner les futurs étudiants dans leur quête du collège ou de l’université parfaite pour eux. Tisser des liens avec ces institutions, leurs anciens élèves, les étudiants actuels ou même des étudiants potentiels sont quelques-unes des options que les étudiants seront en mesure d’utiliser à partir du 12 septembre. En outre, LinkedIn a fait baisser la limite d’âge des élèves de 18 à 14 aux États-Unis et au Canada pour aider à développer la base de professionnels qui résaute sur sa plateforme. Deux cents collèges et universités ont déjà obtenu leur page Université beta. Parmi eux, quelques universités canadiennes, dont l’Université York, l’Université McGill et l’Université de la Colombie-Britannique. Des milliers d’écoles supplémentaires sont impatientes d’accéder aux pages Université dans les prochaines semaines.

 UBC University Page

Voici certaines des informations que votre collège sera en mesure de partager sur sa page Université:

  • Images: logo, photo de couverture, galerie (Félicitations à McGill pour son vidéo de présentation!)
  • Données de base: nom, alias, description, site web, adresse, courriel
  • Informations détaillées: le type d’établissement, le niveau, l’aide financière, frais de scolarité, diplômes, programmes, la population, ratio étudiant/enseignant, pourcentage admis, hommes/femmes, pourcentage qui reçoivent une aide financière, le taux d’obtention de diplôme
  • Notable Alumni (en français, anciens élèves notables)
  • Featured Groups (en français, « Groupe Sélectionnés »: les collèges peuvent y ajouter différents groupes LinkedIn reliés à leur école, notamment les groupes pour anciens ou encore les groupes des différentes facultés de l’institution
  • See Also (en français, « Voir aussi »): cette section vous permet d’ajouter la page de la compagnie de votre institution

Présentement, si vous avez une page de compagnie pour votre collège, vous pouvez partager des mises à jour. Les pages Université vous permettront de cibler vos messages aux différents groupes qui font partie de votre communauté, les anciens élèves et les étudiants actuels. Vous serez également en mesure de créer un public cible personnalisé par catégories, telles que l’emplacement, l’éducation, l’industrie, et encore davantage. Vous serez également en mesure de renforcer votre image de marque en ajoutant à votre galerie des images de votre campus, des installations ou des vidéos mettant en vedette votre originalité.

Voici ce que les élèves peuvent actuellement voir si votre page est en cours de création:

 Université de Montréal HEC

Qu’est-ce que cela signifie pour votre collège?

Ceci pourrait changer la donne dans votre stratégie de médias sociaux. En effet, les pages Université vous proposent:

  • Une audience construite pour vous: Les pages Université élargiront certainement  l’audience de votre collège et ce par le processus automatique qui fait en sorte que chaque personne qui inscrit votre institution à son curriculum vitae LinkedIn, suit votre page de manière automatique. Cela ne signifie pas qu’après un certain temps ils suivront toujours votre page, mais il pourra créer un public de base dont votre équipe marketing peut bénéficier.
  • Accès aux anciens: Dites merci aux pages Université, car grâce à elles vous aurez, comme tous les établissements d’enseignement supérieur un accès  rapide et facile à tous vos anciens élèves qui sont sur LinkedIn. Les écoles peuvent chercher leurs anciens par région, emploi, type d’emploi et cibler ceux qui sont dans des postes lucratifs pour la collecte de fonds.
  • Plus de transparence pour vos résultats: Parce qu’elle permet aux prospects de voir qui sont les diplômés d’une université donnée, où ils vivent et le type d’emploi qu’ils occupent, la page Université est une sorte de page qui ne permet pas de « tricher ». Les élèves peuvent vérifier les écoles potentielles et les cheminements de carrière réels qu’elles fournissent. Cela pourrait influer sur votre stratégie de génération de prospects pour les étudiants internationaux qui seront en mesure de voir qui de leur pays a étudié dans votre école, ce que les anciens font, leur parcours après l’obtention du diplôme et pour les parents, la capacité d’évaluer le retour sur investissement potentiel de votre collège.
  • Repenser votre stratégie LinkedIn: Dans l’ensemble, ce nouvel outil pourrait devenir un outil clé pour les collèges et les universités dans leur stratégie de recrutement et de marketing en ligne et il faudra que vous reconsidérer l’ensemble de votre stratégie. La responsabilité supplémentaire n’est qu’un aspect des changements. Les pages Université exigeront également de votre part d’inclure un public plus jeune dans votre stratégie. Elles vont aussi changer votre approche par rapport aux groupes LinkedIn, groupes d’anciens élèves en particulier. Aussi, les étudiants du secondaire qui cherchent un collège ou une université vont sans aucun doute commencer à utiliser ce nouvel outil. Aussi, ces pages présenteront aussi un nouveau défi pour votre stratégie de contenu étant donné que le contenu partagé sur les pages Université ne sera pas le même que celui partagé sur Facebook, par exemple.

Devez-vous vous débarrasser de la page d’entrprise (Company) de votre institution? Les Pages Université LinkedIn ne se substituent pas aux pages actuelles d’entreprise que les universités et collèges utilisent. Néanmoins, les pages Université sont le lieu idéal pour avoir des conversations avec votre public, les anciens, les élèves, les parents ou les prospects, répondre à leurs questions, et socialiser. La page d’entreprise de votre institution, d’autre part, est le lieu parfait qui vous permet de positionner votre école en tant qu’employeur.

Comment puis-je créer une page Université pour mon école?

Pour demander une nouvelle page Université, vous devez disposer d’une adresse de courriel de l’université (par exemple mike@hec.ca) ajoutée et confirmée sur votre compte LinkedIn. Vous devez également être en mesure de prouver que vous êtes un employé(e) de l’école, et votre position doit être répertoriée dans la section Expérience sur votre profil LinkedIn. Si toutes ces conditions sont remplies, alors contactez LinkedIn avec les informations suivantes:

  • L’URL du site officiel de votre école.
  • Le pays où se trouve votre école.
  • Si vous ne voulez pas être l’administrateur de la page, indiquez l’adresse électronique de l’administrateur désiré.
  • Le cas échéant, donnez le lien vers la page d’entreprise associée à votre école. Si l’école fait partie d’un système universitaire plus large, vous serez invité à ajouter d’autres pages Université existantes. Certaines universités peuvent se composer de plusieurs campus, écoles affiliées. En donnant ces informations, ces écoles seront présentées dans la section « Voir aussi » de votre page Université. Notez que vous pouvez avoir un administrateur qui a comme responsabilité de gérer les différentes pages Université.

Pour plus de détails, lisez l’excellent article de Karine Joly sur la façon de demander votre page sur LinkedIn (l’article est en anglais).

Voici deux vidéos, l’une destinée aux collèges (ci-dessous), et l’autre, destinés aux étudiants:

Si vous avez besoin d’aide pour créer et mettre en œuvre votre stratégie de médias sociaux, n’hésitez pas à nous contacter.

CATEGORIES: Leblog

Tags: , ,




4 étapes pour concevoir un site web axé sur le recrutement d’étudiants internationaux


Pour de nombreux établissements d’enseignement supérieur, le recrutement d’étudiants internationaux prend une part grandissante dans leur stratégie globale de recrutement. En effet, les étudiants internationaux représentent généralement une source de revenus accrue grâce à des frais de scolarité plus élevés, tout en augmentant la diversité au sein du campus. Bien que le nombre de bacheliers internationaux connaisse une croissance exponentielle depuis les années 2000, la concurrence mondiale pour les étudiants internationaux s’est intensifiée ces dernières années. Le Canada, qui a longtemps traîné derrière les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie dans ce département, est fier d’annoncer que plus de 100 000 étudiants internationaux ont été accueillis en 2012, soit une augmentation de 60% par rapport à 2004.

Les collèges et universités du Canada ont bénéficié d’un plus grand intérêt de la part du gouvernement qui désire attirer des étudiants internationaux au pays. Il faut mentionner que ces derniers contribuent généreusement à l’économie nationale en injectant plus de 8 milliards de dollars annuellement. L’accent mis sur l’enseignement supérieur et le taux de placement élevés sont des points clés qui permettent de vendre le Canada aux futurs étudiants, qui sont aussi sans doute influencés par des politiques en termes de visas qui leur sont de plus en plus favorables et des frais de scolarité qui sont nettement plus faibles par rapport à notre voisin du sud.

Le recrutement international présente plus de défis que celui d’étudiants domestiques et nécessite un engagement résolu de tous les acteurs institutionnels. Dans les stratégies d’admission, l’approche «en entonnoir» est souvent favorisée, cherchant à attirer le plus grand nombre de candidats à partir d’une large gamme, même si le rendement du bassin de candidats est faible. Face à des ressources limitées de recrutement, plusieurs collèges se concentrent sur des efforts ciblés, qui considèrent le type d’étudiants internationaux qu’ils sont susceptibles d’attirer selon la réputation académique de l’école, l’offre de programmes, la culture et l’environnement en général. Cela nécessite d’évaluer avec précision les points forts de votre propre collège tout en comprenant les facteurs qui motivent les étudiants potentiels.

La plupart des établissements ciblent des pays spécifiques pour y concentrer leurs efforts. Aux États-Unis, près de la moitié des étudiants internationaux viennent de Chine, d’Inde ou de Corée du Sud. Il y a une prise de conscience importante que l’expansion des marchés émergents tels que l’Arabie Saoudite, le Brésil, le Vietnam et la Turquie, représente un potentiel inexploité dans le domaine de l’éducation supérieure. Comprendre votre région cible signifie analyser les coûts et les avantages de l’investissement s’y reportant, et idéalement, adapter votre site pour ce marché local. Pour ce faire, en Chine vous devriez probablement recruter des partenaires chinois pour vous aider dans la configuration de votre domaine, le suivi rétroaction et les réseaux sociaux locaux, comme Weibo. Soyez conscient que les étudiants internationaux sont plus susceptibles de taper « université canadienne top » dans leur moteur de recherche local plutôt que de chercher un endroit ou établissement particulier, et que les parents et le bouche-à-oreille via les médias sociaux auront un impact important dans le processus de prise de décision.

Facteurs pris en considération au moment de choisir d’entreprendre des études à l’étranger

Facteurs pris en considération au moment de choisir d'entreprendre des études à l'étranger

Source: JWT Education, Quantitative Survey Among International Students, Foreign Affairs and International Trade Canada, 2007.

Quelle que soit la façon dont un prospect prend conscience de l’existence de votre institution, il finira certainement par visiter la page officielle de votre site. C’est pourquoi la première impression est essentielle! Étant donné que la plupart des étudiants internationaux ne sont pas en mesure de se rendre sur votre campus avant leur l’inscription, votre site est probablement le facteur le plus important dans la formation de l’image entière de votre université ou de programme dans leurs esprits. Portez une attention particulière au contenu et à la convivialité. Comprenez que les étudiants internationaux ont des intérêts, des attentes, et des besoins d’information différents par rapport à leurs homologues locaux. 

1. Définissez votre engagement 

Pour recruter efficacement à l’international, il faut d’abord prendre un engagement institutionnel fort, et fixer des objectifs réalistes. L’Université de l’Alberta a identifié l’internationalisation comme une de ses priorités en 2006. Elle s’est donné pour objectif une augmentation de la scolarisation d’étudiants étrangers de premier cycle de 15% d’ici à 2015. L’Université a créé un Bureau international, avec un directeur, directeur adjoint et six recruteurs. Créer un groupe de discussion composé d’étudiants actuels et d’anciens étudiants internationaux est un excellent moyen de déterminer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas sur votre site web actuel. Cette démarche peut vous révéler comment les étudiants internationaux se sont familiarisés avec votre école: ont-ils travaillé avec un conseiller ou un agent? Qu’est-ce qui les aurait aidés à mieux naviguer dans le processus? 

Exemple: L’Université de l’Alberta répond à de nombreuses questions d’étudiants potentiels sur la vie au Canada. Sa section Foire aux Questions offre un contenu riche en informations culturelles et mais aussi en informations spécifiques à l’Université. Le site propose une visite virtuelle impressionnante en anglais et en mandarin, puis en sélectionnant votre pays d’origine sur une carte du monde, vous pouvez accéder à du texte traduit. Une brochure téléchargeable permet de facilement transmettre des informations aux parents qui prennent une place de choix dans le processus de décision. Aussi, gardez à l’esprit les possibles alternatives pour les vidéos sur YouTube, ce dernier n’étant pas accessible en Chine.

Université d'Alberta

Portez une attention particulière à la promotion de vos programmes les plus populaires, en insistant sur les classements mondiaux positifs et ajuster vos messages afin qu’ils soient facilement compréhensibles pour les élèves qui ont grandi dans des systèmes éducatifs différents et ne sont pas familiers avec la géographie et la culture locale.

Université d'Alberta International

2. Une page de destination exclusive pour les étudiants internationaux

Les étudiants viennent généralement sur un site Web afin d’y trouver une information précise. C’est pourquoi il est essentiel de créer une page de destination pour un public ciblé, limitant le contenu  à l’essentiel, pour vous assurer que vos prospects internationaux trouvent ce qu’ils cherchent en un coup d’œil. Parmi les éléments essentiels:

  • Une fonction « Recherche » pour les programmes disponibles
  • Les critères d’admission
  • Les prochaines visites de recruteurs à l’international
  • Les exigences financières
  • Les informations relatives aux visas
  • Des appels à l’action clairs

 

Exemple: L’Université St-Thomas, basée à Fredericton au Nouveau-Brunswick, offre un microsite de recrutement international engageant avec des informations utiles, telles que les conditions d’admission spécifiques à chaque pays, de même que les exigences en termes de langue. Des informations utiles sur les admissions peuvent comprendre les méthodes d’évaluation de l’établissement, les dates importantes, les adresses postales et en ligne pour remettre des lettres de recommandation ainsi que les méthodes de paiement des frais d’admission.

Université St-Thomas

3. Connectez vos visiteurs avec d’autres étudiants internationaux

Des profils d’étudiants internationaux passés et actuels mettent en valeur les différents pays représentés sur votre campus. Identifiez les anciens élèves internationaux qui peuvent agir comme conseillers pour les futurs étudiants dans leur pays d’origine et des étudiants actuels prêts à servir de ressources pour créer une section de site « Contactez un étudiant actuel ». Offrir des contacts pour un service de mentorat  en ligne sera très apprécié des nouvelles recrues. Blogues et témoignages, rehaussés par des photos et des vidéos, sont un excellent moyen de rendre la transition culturelle plus facile.

Exemple: Durham College propose des blogues colorés des étudiants internationaux actuels sous des sujets tels que « Comment s’habiller pour l’hiver? » ou « C’est comment, étudier au Canada?».

International Student Blogs

Exemple: Le Collège Fanshawe offre  des témoignages faciles à lire de divers pays.

Testimonials International Students

4. Mesurer et modifier

Un site international réussi est le résultat d’un processus continu d’expérimentation, de mesure et de réglage. En commençant par des objectifs clairs et mesurables et en utilisant Google Analytics pour déterminer quels sont vos indicateurs de performance clés (KPI), vous pouvez optimiser de manière rentable votre site pour le recrutement d’étudiants internationaux.

 

Quels aspects de votre site ont le mieux fonctionné pour votre recrutement d’étudiants internationaux en ligne?

CATEGORIES: Leblog

Tags: , , ,




4 raisons pour les collèges et universités d’investir dans le référencement naturel


Chacune de nos collaborations avec un collège ou une université sur leur marketing en ligne commence par un audit approfondi de leur écosystème Web pour diagnostiquer les problèmes et poser la base d’améliorations futures. Cet audit consiste à examiner la conception du site web, le contenu, l’architecture, le référencement, le coût par clic, les médias sociaux, optimisation de leurs processus de recrutement et d’analyse, etc. En général, le point faible le plus commun et qui a le plus grand impact sur les efforts de recrutement, est un mauvais classement dans les moteurs de recherche de l’école pour ses mots-clés prioritaires (identifiés par l’école).
Ceci est surprenant. En effet, la pratique d’un référencement efficace est assez facile à comprendre et à appliquer, mais plus important encore, elle offre un énorme retour sur investissement en un minimum de temps et avec un minimum d’argent.

Voici quatre raisons simples mais essentielles d’investir dans le référencement naturel:

1ère raison : le référencement naturel vous offre un avantage compétitif

Dans l’étude d’Noel-Levitz sur les pratiques de recrutement en ligne 2012, 42 pour cent des universités privées (de 4 ans), 34 pour cent des universités publiques (de 4 ans), et 21 pour cent des collèges (de 2 ans) ont déclaré avoir investi dans un processus de référencement pour améliorer les résultats de recherche. Autrement dit, cela signifie que

  60% à 80% du marché de l’enseignement supérieur (selon le type d’école)
N’INVESTIT PAS DANS LE RÉFÉRENCEMENT

À l’évidence, si vous êtes à la recherche d’opportunités pour vous démarquer de vos concurrents sur vos marchés cibles, le référencement naturel peut vous aider à le faire. Avec l’explosion du « marketing de contenu » dans la dernière année, je pense que ces pourcentages vont diminuer en 2013, mais il y a encore un important fossé que vous pouvez utiliser à votre avantage.

2ième raison: les futurs étudiants font beaucoup de recherches en ligne pour trouver un collège ou une université

Les étudiants potentiels utilisent de nombreux moyens pour identifier et affiner leurs choix d’écoles. Dans la plupart des cas, l’outil premier et le plus essentiel dans ce processus de « découverte » pour les élèves est le moteur de recherche. 

seo

Source: 2012 Noel-Levitz E-Recruiting Practices Study

Les 2/3 des futurs étudiants utilisent et valorisent fortement les moteurs de recherche dans leur recherche de collèges

Il existe une incohérence déroutante entre les méthodes de recherche des étudiants et le manque d’investissement des collèges et universités dans le référencement pour améliorer leurs chances d’être trouvés par les étudiants. Pour récapituler:

  • Les 2/3 des étudiants s’appuient fortement sur les moteurs de recherche pour trouver les écoles.
  • Les collèges doivent apparaître dans les classements des moteurs de recherche afin d’être trouvés.
  • Au moins 2/3 des écoles n’investissent pas dans le référencement pour améliorer leur classement.

Alors, comment expliquer cette différence?
Il semble que de nouveaux professionnels en marketing ne comprennent pas la différence entre la recherche de mots-clés associés à une marque et de mots-clés indépendants de toute marque. La plupart de ces professionnels semblent présumer que la majorité des étudiants font des recherches basées sur le nom de leur collège et que donc, ils seront toujours trouvés. Et une fois qu’ils sont sur la page d’accueil, ils peuvent les attirer vers leurs pages de programme et les faire avancer dans leur processus de recrutement. Il en est probablement ainsi pour les Harvard et Columbia de ce monde, mais étant donné la nature très compétitive de l’Éducation supérieure, c’est présumé beaucoup que de croire qu’un classement élevé au niveau de la recherche par mots-clés associés à une marque signifiera un succès pour les programmes compétitifs non associés à votre marque.  Aujourd’hui, les étudiants font des recherches de type « meilleur programme architecture verte sur côte est ». Sans un effort sérieux au niveau du référencement, votre collège sera invisible pour ce genre de termes de recherche. Inversement, un collège qui a investi dans le référencement de mots-clés non associés à une marque aura une bien meilleure chance d’être trouvé par un étudiant potentiel.

3ième raison: vous devez être bien classé sur la première page de résultats afin d’être trouvés

La recherche sur ce sujet est assez concluante.

75% des chercheurs ne vont jamais au-delà la première page de résultats.
Source: Marketsharehitslink.com, oct. 2010

Si on présume que cela s’applique aux étudiants, 75% de vos étudiants potentiels ne se rendront jamais sur votre site Web, sauf s’il apparaît dans la première page des résultats de recherche. Cela donne à réfléchir, non? Il semblerait que vous deviez même vous classer dans le Top 3 des listes organiques pour vraiment avoir une chance d’être vu. Voici un exemple de suivi des yeux sur la façon dont les gens interagissent avec les pages de résultats des moteurs de recherche :

Zone

La zone rouge indique l’endroit où les yeux des visiteurs ont tendance à se concentrer.

60% des clics appartiennent au top trois des meilleurs résultats.
Source: Marketing Sherpa 2007


4ième raison: les prospects générés par la recherche ont le taux le plus élevé de conversion

La qualité des étudiants potentiels que vous générez (ou achetez) est relative à leur source. Les prospects générés par la recherche sont généralement de haute qualité. Les recherches indiquent que:

14,6% des prospects générés via référencement seront convertis, tandis que les prospects obtenus par les courriels directs ou publicités imprimées ont un taux voisin à 1,7%.
Source: Search Engine Journal 2012

Ainsi, si vous souhaitez augmenter vos prospects et vos inscriptions, concentrez-vous sur le référencement naturel, un rendement élevé de placements.

Si vous faites partie de la communauté de l’éducation supérieure qui n’est pas en train d’investir dans le référencement, nous espérons que ces arguments vous feront réfléchir aux moyens d’augmenter votre retour sur investissement en marketing et ce en investissant une partie de vos ressources dans l’optimisation pour moteurs de recherche.

Le référencement n’est pas glamour et prend parfois du temps pour avoir un impact, mais il est certainement l’un des meilleurs investissements que tout collège peut faire pour améliorer ses performances de recrutement.

Pour ceux d’entre vous qui ont expressément choisi de ne pas investir une partie de votre budget marketing en référencement : quels sont les autres canaux de marketing que vous utilisez à la place du référencement et quel genre de retour sur investissement avez-vous obtenu à ce jour?

CATEGORIES: Leblog

Tags: , ,




3 conseils pour optimiser la présence de votre collège dans les medias sociaux


Selon le rapport 2013 Social Amission, 75% des élèves de la promotion 2013 prennent en compte les médias sociaux dans leur décision d’inscription à un collège. Quelle que soit la nature exacte de cette influence, il est essentiel que les médias sociaux jouent un rôle dans la stratégie marketing globale de votre collège ou université. De nombreux collèges ne parviennent pas à tirer pleinement avantage de leur présence dans les médias sociaux. Ils créent un décalage sérieux entre leur marque sur leur site Web et leurs profils dans les médias sociaux. Voici donc 3 conseils pour vous assurer que votre collège est bien représenté en ligne.

Source: postano.com

Source: postano.com

  1. Développez une stratégie de médias sociaux
    • Définissez vos objectifs sociaux: Avec votre équipe marketing, déterminez les objectifs de votre collège dans les médias sociaux. Déterminez à quoi le succès ressemblera dans Google Analytics. Plus de trafic vers votre site? Plus de prospects? Plus d’inscriptions? Ne limitez pas vos objectifs à « augmenter le nombre de prospects », mais visez à évaluer le succès de manière encore plus précise: « Augmenter le nombre de prospects en provenance des médias sociaux de 50 ». Cette manière de procéder rendra votre objectif plus réaliste et augmentera vos chances de succès.
    • Définissez vos canaux sociaux: Facebook est encore l’une des principales plateformes de médias sociaux pour les collèges, mais des études récentes montrent que les élèves quittent Facebook pour des plateformes qui représentent mieux leur groupe social ou leurs besoins. Instagram, Pinterest, Scoop it, Storify, Tumblr? Comment atteindre votre public sans vous éparpiller? La seule façon d’y arriver est de vous assurer ces dernières sont pertinentes pour votre établissement. Commencez par analyser vos étudiants et futurs étudiants: comment utilisent-ils un réseau spécifique? Est-ce compatible avec la façon dont vous utilisez le réseau pour promouvoir votre collège?
    • Réunissez votre équipe: Identifiez les personnes qui travailleront sur la création ou le maintien de la présence en ligne de votre collège. Si l’objectif principal est le recrutement, un membre de l’équipe de recrutement doit être inclus. Si vous souhaitez simplement promouvoir l’image de l’université, veillez à inclure une personne de marketing. Assurez-vous également d’envisager de créer une équipe d’étudiants Ambassadeurs pour les médias sociaux.
    • Définissez vos mots-clés et messages: Déterminez les mots-clés pour lesquels votre collège tente de se classer. Les mots-clés doivent faire partie de votre stratégie de communication. Différents outils de référencement naturel peuvent vous aider à les découvrir. Assurez-vous d’utiliser ces mots-clés tout au long de vos activités en ligne et dans les médias sociaux.
    • Mettez en place une stratégie de contenu dans les médias sociaux qui comprend le blog de votre collège, mais également tout le contenu nécessaire pour le partage dans les médias sociaux (vidéos, commentaires). Chaque mois, déterminez combien de temps vous allez passer sur vos différentes plateformes, ce que vous allez y faire (partager, développer la communauté, etc.), ce que vous allez partager avec votre communauté. Ce plan vous fera gagner du temps, car vous aurez une base de contenu tout en ayant la possibilité de partager du contenu spontanément. Votre plan de contenu des médias sociaux devrait également inclure un plan de canaux, qui devra définir comment chaque pièce de votre contenu sera partagé (temps, plateformes, etc.) Assurez-vous d’avoir une présence en ligne qui soit compatible avec votre présence hors ligne. Cela va au-delà du logo et des couleurs et se rapporte également au ton employé par votre école en ligne et hors ligne, l’atmosphère qu’y règne.
  2. Gérez la marque de votre collège efficacement
    • Maintenir une image cohérente: Gardez tous vos profils à jour avec les bonnes photos de profil, les bons fonds d’écran et les bonnes photos de couverture, car c’est la première chose que les étudiants potentiels verront. Les tailles et spécifications pour les logos peuvent changer au fil du temps. Il en sera de même pour le type de contenu. C’est pourquoi il est important de gérer vos profils de médias sociaux quotidiennement.
    • Choisissez les bons outils pour gérer votre présence sur les médias sociaux: Plusieurs outils peuvent vous faciliter la vie en vous aidant à gérer tous vos comptes de manière plus efficace. Hootsuite, Spredfast ou SproutSocial en sont des exemples. Ils peuvent vous aider à gérer l’image de votre marque et diffuser votre contenu plus facilement sur les différents réseaux.
    • Soyez réellement actifs sur les médias sociaux: Une fois que vous avez créé un compte sur une plateforme de médias sociaux, vous devez absolument y être actif: partagez du contenu pertinent et interagissez avec votre auditoire.
  3. Surveillez la réputation en ligne de votre collège
      Garder un œil sur votre réputation dans les médias sociaux est essentiel pour réagir de manière appropriée. Écoutez ce qui se dit sur votre collège.

      • Utiliser les bons outils: Beaucoup de plates-formes vous permettent de faire des recherches de mots clés, ce qui vous donnera une idée de la perception de votre école. Il est important de chercher des principales balises de hachage pour possible mentions. D’autres outils sont disponibles comme:
        • Les Google Alerts sont une excellente façon de commencer à recevoir des e-mails à chaque fois que des mots clés spécifiques sont utilisés en ligne.
        • Tweet Beep, ce sont des Twitter alertes.
        • Social Mention vous permet de garder un œil sur les mentions et le sentiment qui leur est associé.
        • Enfin, Mention, vous permet de créer des alertes pour votre collège, vos concurrents et vous permet d’être averti immédiatement lors d’une nouvelle mention sur n’importe quelle source web (forums, blogues, réseaux sociaux, vidéos, nouvelles, etc.) Si vous aimez une mention faite sur votre collège, vous pouvez retweeter ou la publier sur Facebook afin de la partager avec toute votre communauté. Mention peut être utilisée sur différentes plateformes du web, desktop et mobile. Un abonnement gratuit vous permet de recevoir 500 mentions par mois.

      • Gardez un œil sur les nouvelles tendances. Garder un œil sur toutes les mentions et interactions vous aidera à identifier les tendances et à réagir en conséquence. Récemment, certains de nos clients ont dû faire face à la tendance émergente « Spotted at », où les élèves partagent des remarques anonymement sur une page Facebook. Bien que la nature du contenu était généralement bon enfant, cela aurait pu facilement mener à de l’intimidation. Nous avons donc décidé de surveiller ce phénomène de près. Nous avons aidé notre client à déterminer ce qu’il pourrait faire pour en limiter les effets et lui avons conseillé de créer une politique sur l’utilisation des médias sociaux dans son cégep.

CATEGORIES: Leblog

Tags: , , ,




3 conseils pour rendre la cérémonie de remise des diplômes de votre collège plus interactive


graduation

C’est la saison! Avec les cérémonies de graduation qui se multiplient, de nombreux collèges sont à la recherche de solutions de dernière minute pour rendre leurs cérémonies plus vivantes et amusantes à travers les médias sociaux. Après tout, une cérémonie de graduation est le moment idéal pour stimuler l’engagement de vos élèves. Voici 3 conseils pour rendre votre cérémonie de graduation plus interactive et améliorer vos autres efforts de marketing:

1. Créer un hashtag pour la cérémonie: Les hashtags peuvent être utilisés pour Twitter et Instagram et ils vous permettent, de même qu’à tous ceux qui participent à votre évènement de partager des histoires, des photos. NYU a utilisé le hashtag #CongratagradNYU afin de permettre aux familles et aux amis de féliciter leurs diplômés. Pas besoin d’avoir votre cérémonie de remise des diplômes au Yankees Stadium comme NYU pour rendre votre cérémonie plus amusante! Un simple écran dans l’auditorium où prend place la graduation peut être une façon amusante d’ajouter des souvenirs à la cérémonie. University of Central Oklahoma a utilisé la fonction TweetBeam et donc triplé l’engagement par rapport à l’automne dernier. Cette nouvelle façon de visualiser Twitter charge les tweets en direct de Twitter sur une page qui peut être personnalisée en créant des murs pour n’importe quel sujet. (Dans l’exemple ci-dessous, les mots clés sont «queensu2013″, pour la Convocation 2013 de l’Université Queens.)

TweetBeam

2. Demandez à vos élèves de se « taguer »: Demander aux élèves et aux participants d’utiliser votre hashtag spécifique pour partager des photos de l’événement sur Twitter et Instagram. Puis partagez les photos sur Facebook et demandez à vos diplômés de s’identifier. L’Université de Californie du Sud a affiché des centaines de photos sur son compte Facebook en quelques heures, suite à la fin de la cérémonie, avec le message simple « Félicitations à tous nos diplômés 2013! Ces photos ont été recueillies auprès de la campagne « diplômés de cette année » sur médias sociaux de US. Vous voyez vos amis ou vous-même ici? Identifiez-les dans vos commentaires et donner leur un grand « fight on! » Immédiatement, tout le monde a commencé à aimer, identifier et commenter, ce qui a eu pour conséquence d’allonger la fête bien après la fin de la cérémonie. De nouveaux outils sont maintenant disponibles pour permettre aux participants de s’identifier même dans de très grandes foules. Boston University a décidé d’utiliser Giga Tag qui permet aux utilisateurs de s’identifier et de partager les photos avec leurs communautés. Voici un coup d’œil à la cérémonie de graduation Giga Tag de  Boston University.

3. Partagez les histoires personnelles de vos diplômés en vidéo et jouez-les lors de la cérémonie: Dans les semaines menant à l’obtention du diplôme, Boston College a réalisé des interviews de personnes qui étaient sur ​​le point d’obtenir leur diplôme. Ils ont ensuite créé une série de vidéos, Classe de 2013 – Des diplômés qui nous ont marqués. Un excellent moyen de se connecter et donner encore plus d’énergie à votre cérémonie.

Quelles méthodes avez-vous essayé cette année pour rendre la cérémonie de remise des diplômes de votre collège plus interactive?

CATEGORIES: Leblog

Tags: ,




Comment bâtir une page Facebook à la hauteur de votre collège?


Quelques conseils à l’attention du département de marketing de votre collège

Comme nous l’avons dit déjà à plusieurs reprises, une stratégie de médias sociaux bien développée est maintenant essentielle à l’élaboration d’une stratégie de marketing complète. Le succès de cette stratégie de médias sociaux, aussi bien intentionnée soit-elle, dépend entièrement de la manière dont vous configurez vos profils et vos pages de médias sociaux et de comment vous les entretenez. Il existe des trucs très simples pour créer, par exemple, une page Facebook agréable à visiter et efficace du point de vue du marketing.

Voici quelques conseils pour vous aider à créer une page Facebook géniale :

Choisissez un titre en fonction de votre image de marque
Facebook a aboli récemment les restrictions qui empêchaient de renommer les adresses URL. Vous n’avez donc plus d’excuses pour avoir une série de chiffres en guise d’URL! Faites-y plutôt figurer le nom de votre collège ou de votre cégep.

De même, assurez-vous que le titre que vous donnez à votre page soit vraiment en lien avec votre collège ou votre programme (idéalement, le titre devrait être le nom de votre collège ou de votre programme tel quel). Évitez de choisir un titre inexact ou qui pourrait porter à confusion. Toute confusion aura une incidence directe sur le nombre d’amis ou de mentions « J’aime » que votre collège obtiendra. D’ailleurs, une fois que vous aurez atteint 100 amis, les paramètres de Facebook ne vous permettent plus de changer le titre de votre page, ce qui signifie qu’un mauvais premier choix pourrait vous coller à la peau.

Votre mur devrait être plein de vie, avec beaucoup de commentaires, de publications et de discussions, mais il ne devrait pas être la première page sur laquelle les visiteurs arrivent.

Il est préférable de créer un onglet Bienvenue pour saluer les visiteurs et les encourager à aimer la page. Un mot de bienvenue, des photos et des vidéos peuvent contribuer à faire une bonne première impression.

Créez des liens avec la communauté grâce au contenu que vous partagez
Une fois que votre page a un bon titre, qu’elle met en valeur votre image de marque et que vous avez mis en place un onglet Bienvenue, quelle est la prochaine étape? Il vous faut maintenant du contenu intéressant.

Votre page Facebook devrait être un endroit où les étudiants, le personnel et les étudiants potentiels peuvent poser des questions, faire des commentaires, se renseigner sur les activités à venir (il serait judicieux de créer un onglet « Événements ») et interagir avec le collège (par exemple en « aimant » des photos, des vidéos et des commentaires ou en prenant part à des discussions).

Gardez en tête que même si les gens sur Facebook veulent se tenir au courant de l’actualité, ils sont aussi là pour s’amuser. Pour que votre page Facebook soit animée, divertissante et informative, vous pouvez essayer de :

  • Varier vos publications (publiez du texte, des albums photo, des vidéos, des sondages, etc.);
  • Partager des articles et des balados (podcasts) portant sur des sujets qui intéressent votre public;
  • Publier des offres d’emploi dans des domaines liés aux programmes de votre collège;
  • Mettre sur pied des ateliers, des webinaires et des séminaires et en faire la promotion;
  • Lancer des discussions amusantes et légères (le vendredi, par exemple, demandez « Quels sont vos projets pour cette fin de semaine? » et le lundi, « Comment décririez-vous votre fin de semaine en un mot ? »);
  • Faire des références à la culture populaire quand c’est de mise (publiez, par exemple, des citations de films ou de chansons drôles ou inspirantes ou des leçons de vie tirées d’émissions de télévision).

Stimulez l’intérêt
Maintenant que vous partagez du contenu varié, vous devez captiver votre public. Voici quelques éléments à retenir :

  • Partagez des articles de blogs pertinents – sachez ce qui intéresse votre public, et partagez du contenu à ce sujet;
  • Soyez actif – plus vous publiez sur votre page Facebook, plus vous aurez d’amis et plus la discussion sur votre page sera animée;
  • Posez des questions – si vous voulez bâtir une communauté d’utilisateurs qui commentent et échangent sur votre page, vous devez poser des questions (les sondages et les concours, par exemple, sont des moyens interactifs d’animer les discussions);
  • Pensez « multimédia » – les albums, les vidéos et les pistes audio sont des bons outils pour souligner tout ce qui se passe de génial sur le campus de votre collège et ils rendent votre page Facebook plus vivante;
  • Répondez aux publications sur votre mur aussi vite que possible – vous devez donc suivre attentivement ce qui se dit sur le Web;
  • Restez positif – souvenez-vous que la page Facebook représente votre établissement, les publications et les statuts qui y apparaissent devraient donc toujours garder un ton positif et amical.

Quels autres trucs avez-vous essayer pour rendre une page Facebook à la hauteur de votre collège?

CATEGORIES: Leblog

Tags: , ,




L’Université de Montréal lance une application mobile


L’Université de Montréal a annoncé la semaine dernière le lancement de son application mobile gratuite. Cette application est adaptée au iPhone et aux téléphones Android, les téléphones intelligents les plus utilisés par les étudiants. Elle est aussi compatible avec les tablettes électroniques.

Les utilisateurs de téléphones intelligents de l’Université de Montréal auront ainsi accès à une foule de renseignements, notamment le répertoire des étudiants et du personnel, le calendrier des activités de l’université et les consignes de sécurité en cas d’urgence. Les utilisateurs pourront aussi consulter le nouveau plan du campus, qui n’est pas encore accessible sur le site Internet de l’université. Ce plan intègre des données des cartes Google et de la Société des transports de Montréal et permet entre autres aux étudiants de calculer le trajet le plus court pour se rendre d’un pavillon à l’autre ou de localiser les services offerts sur le campus. Il s’agit de la première version de l’application mobile de l’Université de Montréal.

Pierre Sarrazin, le responsable des technologies de l’information de l’université, affirme que l’application sera éventuellement modifiée en fonction des besoins des utilisateurs.

Selon une enquête du Centre francophone d’informatisation des organisations (CEFRIO) parue en décembre 2011, 46,6 % des adultes de 18 à 24 ans possèdent un téléphone intelligent. La mise au point d’une application mobile est donc un atout pour tout établissement d’éducation supérieure qui désire renforcer ses liens avec ses étudiants.

Les campagnes publicitaires de l’université de Montréal présentent depuis quelques mois déjà des codes QR, qui permettent eux aussi d’accéder à de l’information à partir d’un téléphone intelligent. Avec cette nouvelle application, l’université entre officiellement dans l’univers du mobile.

Higher Education Marketing est une firme spécialisée en marketing mobile pour les écoles. Contactez-nous pour en savoir plus sur nos services mobiles.

Source : UdeM Nouvelles

CATEGORIES: Leblog

Tags: ,