Higher Education Marketing

L’importance des hashtags sur Google


Google a annoncé récemment que son moteur de recherche allait désormais permettre à ses usagers de trouver du contenu Google+ à l’aide des hashtags (appelés aussi mots-dièse). Si vous êtes au Canada ou aux États-Unis et vous utilisez la version anglaise de Google, vous avez certainement déjà remarqué cette nouvelle fonctionnalité.

Qu’est-ce que les hashtags signifient en pratique? Entrez un hashtag dans le moteur de recherche de Google. Du coté droit de votre écran, une section “#hashtag on Google+” apparaît. Notez que les hashtags qui sont utilisés par Google sont ceux qui ont étés rendus public ou encore ont étés partagés avec vous. Vous verrez également un bouton vous permettant de consulter le contenu le plus récent utilisant ce hashtag. Pour chaque publication, vous pouvez voir combien de commentaires et de +1 il y a. Les liens fonctionnent également. Lorsqu’un usager clique sur une publication, il est automatiquement redirigé vers la page Google+ ayant utilisé le hashtag.

Dans le cas de #highered :

Marketing Médias Sociaux

Si vous utilisez des campagnes PPC, pas de panique! Les items tirés de Google+ vont en dessous des annonces PPC. Les hashtags représentent tout de même une opportunité intéressante pour renforcer votre visibilité.

Marketing web

Qu’est-ce que cela signifie pour votre collège?

Cette nouvelle fonctionnalité implantée par Google va définitivement augmenter l’utilisation des hashtags sur Google+. De plus, il s’agit d’une autre façon pour votre collège de se faire remarquer en étant plus visible sur Google. Comme mentionné dans un billet antérieur, environ 75% des usagers ne vont pas plus loin que la première page des résultats.  Cette nouvelle fonctionnalité pourrait vous aider à obtenir une position de choix sur cette page.

Que doit-on faire pour prendre avantage des hashtags?

1. Établissez votre présence sur Google+, si ce n’est pas déjà fait. Votre page Google+ peut être un endroit où vous partager ce qui se passe en arrière-scène, ou encore fonctionner comme compte public sur Facebook.

2. Développez une stratégie pour les hashtags: Selon une étude récente de Radiumone, plus de 50% des internautes admettent qu’ils sont plus intéressés à explorer du contenu lorsque des hashtags sont utilisés. Ce pourcentage grimpe jusqu’à 70% lorsqu’on parle d’usager d’appareil mobiles. Voilà pourquoi il est important d’intégrer des hashtags dans votre stratégie sur les réseaux sociaux. Comment?

  • Recherchez les hashtags qui sont populaires auprès de vos étudiants ou encore applicables à votre collège. Commencez par analyser les hashtags que vos étudiants utilisent et pourquoi ils décident de se joindre à une conversation utilisant un certain hashtag. Assurez-vous que les hashtags dont vous voulez vous servir ne sont pas déjà utilisés ou encore associés à des commentaires négatifs. Des sites comme Hastags.org, Twubs et What The Trend peuvent vous aider à identifier des hashtags intéressants ou populaires (et dans le cas de What The Trend, à quel endroit ils sont le plus populaire).
  • Créez 2 ou 3 hashtags unique à votre école. Pour obtenir du momentum sur les réseaux sociaux, le stratégiste Jeff Bullas recommande de choisir des hashtags qui ressemblent aux mots-clés que votre collège utilise pour ses services SEO.
  • Faites la promotion de vos hashtags souvent et régulièrement. Intégrez vos hashtags à toutes vos initiatives marketing pour encourager vos étudiants à les utiliser. Rejoignez des internautes au delà de votre communauté sur Facebook, Twitter et Google+ en utilisant des hashtags d’une manière fréquente. Les hashtags sont utilisés pour débuter une conversation avec votre public. Mettre plusieurs hashtags à l’essai peut vous aider à identifier lesquels fonctionnent mieux pour votre public.
  • Continuer à établir votre présence sur des sites qui utilisent beaucoup les hashtags, comme Twitter, Instagram, Tumblr et ainsi de suite. Il ne vaut pas la peine de concevoir un hashtag si vous n’avez pas une communauté robuste qui saura s’en servir.

Évitez également ces erreurs:

-#utiliser #un #dièse #pour #chaque #mot, puisque cela distrait et nuit au message
-Utiliser des hashtags trop vagues, qui sont peu avantageux

3. Soyez présent sur Google+ et utilisez des hashtags d’une manière constante lorsque vous partagez du contenu sur les réseaux sociaux. La nouvelle fenêtre de recherche de Google+ vous montrera ce qui a été partagé en temps réel.

 

CATEGORIES: Leblog

Tags: , , ,




Les meilleures campagnes visuelles sur Facebook et Instagram


On dit qu’une image vaut milles mots. Sur internet, ce dicton prend tout son sens, puisqu’il s’agit d’une excellente façon d’interagir avec votre public. Sur les réseaux sociaux, les images sont sur le point de prendre le dessus sur le texte.

Qu’il s’agisse du potentiel viral des mini-vidéos sur Vine ou Instagram, le fait que Facebook permet maintenant aux vidéos de jouer directement à partir du fil de nouvelles ou encore le partage massif de photos et de vidéos sur les réseaux sociaux, nous vivons dans un monde de plus en plus visuel. Les campagnes visuelles faisant appel au partage d’images ou encore au contenu vidéo sont de plus en plus populaires.

Si votre école est toujours indécise à propos des campagnes visuelles, vous perdez peut-être actuellement une partie de votre public potentiel. Une étude effectuée en 2012 par Hubspot suggère que le contenu Facebook accompagné d’une image reçoit en moyenne 54% plus d’attention et environ 104% plus de commentaires que le contenu texte. Dans le cadre d’un billet sur leur blogue, ICEF Monitor note que plus de 90% de la première impression d’une marque est basée sur la couleur du logo ou de la présentation visuelle. Le billet suggère de comparer l’efficacité de différentes couleurs en utilisant une partie de votre trafic en temps réel. “La mauvaise couleur peut avoir un impact négatif sur vos produits et votre compagnie. Le personnel en charge se doit de reconnaître les différentes interprétations associées aux couleurs,” ajoute Satyendra Singh de l’Université de Winnipeg.

Alors que même des petits détails, comme la couleur des images que vous choisissez peuvent avoir un impact sur le niveau de partage, il vous faudra considérer plusieurs facteurs lors de votre campagne visuelle. Que les images attirent plus facilement les regards que le contenu texte, il ne s’agit pas exactement d’un secret d’état, mais comment maximiser leur potentiel pour la campagne marketing de votre université?

La puissance d’Instagram

La puissance d’Instagram

Source

Avec le web sur mobile à la hausse, démarrer un compte Instagram pour votre université représente une excellente façon d’interagir avec vos étudiants. Puisque les étudiants se fient de plus en plus à leur appareil mobile, il est important d’investir davantage d’efforts dans les plateformes mobiles comme Instagram. Iconosquare, auparavant connu sous le nom de Statigr.am est un outil web qui vous permet de gérer votre compte Instagram et de consulter des statistiques à propos de votre contenu en temps réel.

Diversifiez votre présence en ligne en utilisant plusieurs comptes

Quoiqu’il ne soit pas anormal de ne posséder qu’un seul compte Instagram pour votre institution, plusieurs écoles possèdent maintenant divers comptes Instagram responsables de couvrir un département ou encore d’autres aspects spécifiques de la vie académique.  Un compte peut partager des photos reliées aux équipes sportives de votre université tandis qu’un autre peut se concentrer sur les activités du comité étudiant. Ceci permet aux étudiants de s’abonner uniquement aux comptes qui les intéressent.

Par exemple, l’Université Dalhousie possède un compte principal pour l’école de même que plusieurs comptes spécialisés. Le compte de la résidence Dal présente des photos de la vie en résidence des étudiants. Ceci encourage non seulement le partage de photos, mais permet aussi aux étudiants potentiels d’obtenir un aperçu réaliste de la vie en résidence. Être transparent peut être une stratégie de marketing fort efficace pour les institutions d’éducation supérieure.

Instagram Accounts

Encouragez vos étudiants à participer à la création de votre contenu

Permettre à vos étudiants de participer à la création de votre contenu possède plusieurs avantages. Ceci vous donne du contenu gratuit à utiliser tout en établissant un lien plus important entre vos étudiants et l’université. De plus, votre présence sur les réseaux sociaux gagnera en diversité et sera plus authentique.

L’université Brock encourage les membres de son personnel et ses étudiants à partager des photos en lien avec l’université sur Instagram en utilisant le mot-dièse (hashtag) #BrockU. Ceci facilite la création de nouveau contenu et encourage même les participants à suggérer de nouveaux comptes qui devraient faire partie de la liste officielle de l’université. La station de télé sur le campus et l’association étudiante possèdent eux aussi leur comptes Instagram, ce qui permet aux étudiants d’interagir avec l’université de divers façons.

Par exemple, l’Université de l’Alberta a mis sur pied une campagne intéressante durant laquelle ils ont permis à un étudiant de prendre contrôle du compte Instagram de l’école pendant un jour et de choisir le contenu partagé. Ceci permet à l’école de donner une voix aux étudiants, tout en obtenant de l’excellent contenu pour les comptes de l’université.

university

N’oubliez pas Facebook!

Quoiqu’Instagram est de plus en populaire n’oubliez pas votre page Facebook! Le contenu sous forme d’images et de vidéo est très populaire sur la plateforme, Facebook allant même jusqu’à permettre au contenu vidéo de jouer automatiquement lorsqu’il apparaît dans votre fil de nouvelles. Bien qu’il soit important de partager des images de façon régulière, il faut aussi s’assurer de bien choisir le contenu.

Pour les pages, l’algorithme de Facebook a été mis à jour cette année afin de favoriser les liens d’abord et le contenu texte ensuite, puisque ce type de contenu provenant d’un compte de type pages est plus populaire auprès des usagers.

Par exemple, la plupart des items sur la page Facebook de l’Université Concordia sont accompagnés d’une image. Le contenu est donc plus informatif et direct, et l’ajout d’une image permet de rejoindre davantage d’usagers. Petit conseil pratique, lorsque vous partagez un lien sur Facebook, vous pouvez mettre à jour la description, l’image utilisée ou encore le titre en cliquant sur la boite texte.

Concordia

En général, le contenu accompagné d’une image obtient davantage d’attention et de commentaires que le contenu texte. La présence d’une image attire plus facilement les regards, puisque les usagers peuvent décider plus rapidement si ce type de contenu les intéresse.

Utilisez votre contenu de façon unique et intéressante

Puisque Facebook vous permet maintenant de souligner certains items, permettant à ce contenu de prendre davantage d’espace sur votre page, essayez de souligner votre contenu riche en images.

Par exemple, l’Université Concordia a utilisé cette stratégie lors de la présentation d’art visuel produite par ses étudiants.

Concordia2

Effectuer la promotion d’un événement relié à l’art visuel à l’aide d’images superbes est une bonne idée. En soulignant cet item sur votre page Facebook, davantage d’usagers auront l’occasion de le voir. Par contre, il ne faut pas abuser de cette fonctionnalité, puisqu’ainsi aucun item ne ressortira du lot.

Finalement, ajoutez toujours un lien sous les photos que vous partagez sur Facebook, même si c’est un lien vers la page principale de votre université. Ne pas ajouter de lien est une opportunité manquée d’obtenir du trafic supplémentaire. Vous pouvez aussi diriger vos usagers vers des programmes spécifiques ou de l’information clé sur votre site.

Votre école utilise-t-elle aujourd’hui davantage de contenu visuel? Avez-vous remarqué une différence depuis que vous êtes passé à ce type de contenu? 

CATEGORIES: Leblog

Tags: , , ,




Créer du contenu social selon votre calendrier académique


Lorsque vient le temps de créer du contenu social pouvant intéresser autant les étudiants potentiels que vos étudiants actuels, miser sur votre calendrier académique peut s’avérer une excellente stratégie. En effet, de nombreuses écoles ne prennent pas pleinement avantage du calendrier académique comme structure naturelle pour leur contenu social, pour leur marketing sur les réseaux sociaux.

Le calendrier académique contient des douzaines d’événements au cours de l’année qui peuvent faciliter les conversations sur les réseaux sociaux. Votre équipe sera aussi en mesure d’utiliser ces événements afin de mettre sur pied des promotions ou des initiatives qui sauront plaire à vos étudiants. En utilisant votre calendrier académique comme feuille de route pour vos efforts sur les réseaux sociaux, vous pourrez mettre en valeur vos programmes, événements spéciaux ou encore les membres de votre personnel.

Un mariage parfait

Votre calendrier de contenu et votre calendrier académique forment un duo intéressant. Puisque vos étudiants auront des intérêts et des comportements différents selon la période de l’année, vous fier à votre calendrier académique vous permettra de maximiser votre visibilité. Par exemple, présenter du contenu relié à des stratégies d’études lors de la période d’examens devrait obtenir davantage de réponses que durant les vacances estivales. Pour développer votre calendrier social, il vous faudra déterminer la fréquence à laquelle vous prévoyez publier du contenu. Vous pourrez ensuite utiliser votre blogue comme plateforme centrale, puis adapter votre contenu selon les forces et faiblesses de chaque réseau. Des études récentes ont démontré que les étudiants préfèrent interagir avec les collèges et écoles sur YouTube et Instagram, alors assurez-vous que votre contenu soit bien en vue sur ces plateformes.

Social Media Post

Préparez votre hashtag

Les hashtags (appelés aussi mots-dièse en français) ne sont plus exclusifs à Twitter. Facebook, Instagram, Google+ et plusieurs autres réseaux possèdent maintenant des fonctionnalités similaires. Utiliser un hashtag peut créer un engouement autour d’un événement, en permettant à vos usagers d’utiliser un mot central pour classer tout contenu similaire.  Pour vos étudiants, utiliser un hashtag comme #examensfinaux ou encore #enfinlesvacances peut encourager l’esprit de communauté tout en vous accordant beaucoup de visibilité sur les réseaux sociaux.

Par exemple, avant la remise des diplômes de l’Université McGill, l’école a lancé le hashtag #McGillGrad2014 sur Twitter, Facebook, Instagram et même Vine. Résultat? Un mot-clé simple permettant aux étudiants de partager leurs journées spéciales tout en consultant facilement celle des autres. L’université a même pu assembler un album de photos et de vidéos documentant la journée des étudiants. En utilisant un hashtag, McGill a obtenu beaucoup de contenu gratuit et authentique créé par les étudiants que l’université pourra ensuite utiliser pour ces efforts de marketing d’éducation supérieure.

McGill

Le bon moment

Utilisez votre calendrier académique à votre avantage lorsque vous effectuez la promotion de programmes ou de cours spécifiques. Tenter de recruter des étudiants pour des programmes durant l’été est peu susceptible de fonctionner, puisque vos étudiants auront d’autres préoccupations. Si vous voulez organiser un concours photo, assurez-vous de ne pas le débuter dans une période comme celle des examens finaux, durant laquelle les étudiants sont stressés. Garder un œil sur le calendrier académique peut vous permettre de maximiser vos efforts sur les réseaux sociaux.

Si vous prévoyez un nouveau cours pour la prochaine session, faites-en la promotion un peu avant la période d’inscriptions.

Par exemple, le Collège Herzing à Toronto a annoncé sur Twitter des nouveaux détails à propos de leur formation à titre de technicien juridique en mars, alors que les étudiants étaient sur leur point de s’inscrire pour l’automne. Si un étudiant est indécis à propos de son inscription, un tweet au bon moment peut influencer sa décision.

herzing

Concevoir un calendrier pour votre blogue est une stratégie de contenu efficace qui vous permettra de publier du nouveau contenu de façon régulière. En utilisant votre calendrier académique comme feuille de route, vous développerez du contenu plus intéressant pour vos étudiants et obtiendrez des idées pour Twitter, YouTube ou autres réseaux que vous n’auriez peut-être pas considérées autrement.

Comment utilisez-vous votre calendrier académique pour produire du contenu social ?

CATEGORIES: Leblog




Pour en finir avec les mots : maximiser la puissance des images!


Avec le monde qui tourne de plus en plus vite et notre habilité à demeurer concentré qui diminue sans cesse, les réseaux sociaux ont évolué en conséquence. Des billets de plus de milles mots sur les blogues jusqu’aux micro-blogues de Twitter donnent accès à une toute nouvelle tendance, celle de laisser tomber les mots pour parler d’une manière visuelle. Les usagers du web ne désirent qu’une chose: communiquer l’information efficacement. Les images fonctionnent bien avec notre tendance à scanner les pages web pour obtenir de l’information. Pour les usagers mobiles, de plus en plus nombreux, prendre une photo avec un téléphone intelligent est plus pratique que de composer un statut sur un petit clavier. En 2014, l’explosion du partage de vidéos et d’images a eu un effet bouleversant sur la plupart des réseaux sociaux, qui ont dû réagir pour s’adapter à cette demande. De ce fait les institutions d’éducation supérieures tentent d’établir de nouvelles stratégies pour prendre avantage de ces nouveaux marchés.

Prenez en considération, par exemple, ces données compilées par Hubspot:

  • 90% de l’information transmise au cerveau est visuelle
  • L’information visuelle est décodée 60,000 fois plus rapidement par le cerveau que celle sous forme de texte

Le contenu visuel encourage davantage l’engagement des usagers et peut inspirer le partage de contenu au travers des plateformes sociales. Aujourd’hui, la plupart des étudiants possèdent une caméra dans leur téléphone, ce qui rend les applications de partage d’images comme Snapchat ou Instagram très populaire, particulièrement chez les adolescents. Alors que les étudiants deviennent de plus en plus visuels dans leur préférence de contenu, les écoles se doivent sans aucun doute d’utiliser l’attrait et la force des images dans leurs stratégies de développement de contenu. Selon la firme MDG, les articles avec des images attirent 94% plus de visiteurs que ceux sans. Alors que le recrutement à l’international devient de plus en plus important pour les écoles, savoir comment raconter son histoire à l’aide d’images représente une façon efficace de communiquer de l’information d’une culture à l’autre.

Pinterest

Source

 

La création et sélection de contenu

La création de contenu est la façon idéale d’établir votre présence en ligne et de promouvoir votre marque. Dans le cadre de création d’images, encouragez la présence de plusieurs perspectives pour représenter votre école, incluant des illustrations, des designs faits par ordinateur et par des infographies.  Lorsque vous engagez un professionnel, comme un photographe, tentez de réutiliser le matériel en surplus dans le cadre d’autres initiatives marketing.

Invitez également vos visiteurs à créer leur propre contenu, ou encore à partager des images ou liens d’un peu partout à travers le web qui sont en lien avec votre contenu. Sur le web d’aujourd’hui, les usagers se sentent parfois surchargés d’information. C’est pourquoi il est important d’amasser, d’organiser et de présenter le contenu de plusieurs sources web d’une manière intéressante et amusante. Vous vous positionnerez ainsi comme un leader de votre communauté, quelqu’un capable de rassembler le contenu du web en un seul endroit. S’établir comme leader va demander de la patience, un bon jugement et une capacité à rassembler du contenu d’une manière rapide et efficace. Il faudra également vous assurer que les images et liens sélectionnés reflètent votre marque et vos valeurs. Cependant ceci ne veut pas dire que toutes vos images se doivent d’être une pub pour votre institution. Ajoutez votre propre commentaire pour mettre une image en contexte, encouragez vos usagers à partager ces images et assurez-vous de toujours bien créditer vos images lorsqu’elles proviennent d’ailleurs sur le web.

 

Le contenu collaboratif

Le contenu collaboratif est intéressant pour les universités et collèges puisque les institutions gagnent ainsi accès à une abondance d’items à partager. Les étudiants potentiels préfèrent avoir accès à plusieurs types de photos d’une institution: des photos “officielles” prises par un professionnel, mais aussi quelques-unes prises par des étudiants actuels qui racontent ainsi leur vie sur le campus. De par leur authenticité, ces images sont une ressource importante pour votre institution. De plus, elles peuvent vous indiquer quel type de contenu ou style d’humour vos usagers préfèrent.  Les blogues et micro-blogues appartenant aux étudiants peuvent être un portail intéressant pour le contenu générer par les usagers, comme le  “MyTRU Blog” de l’Université Thompson Rivers à Kamloops, en Colombie-Britannique qui utilisent les images, vidéos et blogues des étudiants pour donner aux visiteurs un aperçu de la vie sur leur campus.
mytrublog

Source

 

La création et sélection de contenu

La création de contenu est la façon idéale d’établir votre présence en ligne et de promouvoir votre marque. Dans le cadre de création d’images, encouragez la présence de plusieurs perspectives pour représenter votre école, incluant des illustrations, des designs faits par ordinateur et par des infographies.  Lorsque vous engagez un professionnel, comme un photographe, tentez de réutiliser le matériel en surplus dans le cadre d’autres initiatives marketing.

Invitez également vos visiteurs à créer leur propre contenu, ou encore à partager des images ou liens d’un peu partout à travers le web qui sont en lien avec votre contenu. Sur le web d’aujourd’hui, les usagers se sentent parfois surchargés d’information. C’est pourquoi il est important d’amasser, d’organiser et de présenter le contenu de plusieurs sources web d’une manière intéressante et amusante. Vous vous positionnerez ainsi comme un leader de votre communauté, quelqu’un capable de rassembler le contenu du web en un seul endroit. S’établir comme leader va demander de la patience, un bon jugement et une capacité à rassembler du contenu d’une manière rapide et efficace. Il faudra également vous assurer que les images et liens sélectionnés reflètent votre marque et vos valeurs. Cependant ceci ne veut pas dire que toutes vos images se doivent d’être une pub pour votre institution. Ajoutez votre propre commentaire pour mettre une image en contexte, encouragez vos usagers à partager ces images et assurez-vous de toujours bien créditer vos images lorsqu’elles proviennent d’ailleurs sur le web.

 

Le contenu collaboratif

Le contenu collaboratif est intéressant pour les universités et collèges puisque les institutions gagnent ainsi accès à une abondance d’items à partager. Les étudiants potentiels préfèrent avoir accès à plusieurs types de photos d’une institution: des photos “officielles” prises par un professionnel, mais aussi quelques-unes prises par des étudiants actuels qui racontent ainsi leur vie sur le campus. De par leur authenticité, ces images sont une ressource importante pour votre institution. De plus, elles peuvent vous indiquer quel type de contenu ou style d’humour vos usagers préfèrent.  Les blogues et micro-blogues appartenant aux étudiants peuvent être un portail intéressant pour le contenu générer par les usagers, comme le  “MyTRU Blog” de l’Université Thompson Rivers à Kamloops, en Colombie-Britannique qui utilisent les images, vidéos et blogues des étudiants pour donner aux visiteurs un aperçu de la vie sur leur campus.

sfu

 

Des conseils pour vos images

Des images bien intégrées peuvent améliorer la performance de votre site web. Des images mal optimisées, par contre peuvent rendre votre site plus lent, nuisant à l’expérience de vos usagers. La page sur laquelle une image se situe et son titre donne un contexte important aux moteurs de recherche. Google recommande d’ajouter des titres et descriptions clairs et de s’assurer que les images se trouvent près du texte qui les concerne. Des noms de fichiers pertinents peuvent également être utiles pour les usagers et peuvent être utilisés dans le cadre d’un résultat de recherche si aucun texte correspondant n’est trouvé. Considérez améliorer votre visibilité sur les moteurs de recherche en créant une page unique pour chacune de vos images, permettant même aux usagers d’ajouter des commentaires ou d’ajouter une note. Vous pouvez sauvegarder toutes vos images similaires dans le même dossier, comme par exemple celles reliées à une journée de convocation. Ajouter un lien sur vos images qui mènent à une section connexe de votre site pour aussi être une façon efficace d’améliorer la navigation de votre site.

Le texte ALT contient une description rapide du contenu de votre image, ce qui donne de l’information importante aux moteurs de recherche et plus de contexte pour les usagers qui possèdent des connections à faible vitesse. Évitez d’ajouter trop de mots clés dans la section attributs, puisque les moteurs de recherche pourraient percevoir votre site comme un pourriel. Voici un exemple pratique dans cette vidéo instructive (en anglais):

 

Bonne qualité et taille d’image

Présentez des images aussi belles que possible devrait être votre priorité.  Plusieurs logiciels peuvent vous permettre d’effectuer des manipulations simples, comme ajouter des filtres ou recadrer l’image. Utilisez le meilleur format disponible (généralement JPEG pour les photos) pour optimiser le temps de chargement tout en conservant la qualité de l’image originale. Les images haute-qualités devraient peser environ 60-100 kb tandis que les images plus petites devraient peser 30kb ou moins. Effectuez une recherche d’images sur Google pour visualiser la dimension des images de votre site.

Plusieurs écoles partagent différents types de contenu selon les forces et faiblesses de chacune des plateformes sociales. Les “pins” les plus populaires sur Pinterest en 2013, par exemple étaient des idées de recettes, des destinations voyage et des nouvelles inventions dans les domaines de la mode ou la technologie. Pour encourager le partage de vos images, assurez-vous d’inclure des boutons de partage sociaux. Spécifier les dimensions d’une image peut aussi accélérer la vitesse de chargement d’une page. Consultez ce guide pratique de partage d’images sur les réseaux sociaux pour plus d’informations à ce sujet.

Plus de visibilité et d’activité sur les réseaux sociaux signifie un meilleur classement de recherche. Assurez-vous de toujours encourager l’interaction, les commentaires et le partage d’images grâce à des descriptions intéressantes. Vous pouvez également partager le contenu des membres de votre réseau qui semblent influents, dans l’espoir qu’ils partagent votre contenu en retour.

Empêchez les usagers d’utiliser vos images sur leurs sites va vous sauver des coûts au niveau de la bande passante, mais vous réduirez également la taille de votre public potentiel. Une solution possible est de permettre l’utilisation de vos images, mais de demander que la source soit citée et qu’un lien mène vers votre site.

Google suggère plusieurs solutions:

  • Rendez vos images disponibles selon une license qui exige que la source soit citée, comme Creative Commons.
  • Fournissez un exemple de code HTML que les usagers peuvent utiliser afin d’inclure vos images à l’intérieur de leurs sites web tout en citant à la source.

Dans le même ordre d’idées, certains usagers ajoutent des textes reliés au droit d’auteur ou autres mentions directement sur leurs images. Ce genre d’informations n’aura pas d’impact négatif sur vos performances dans un moteur de recherche, et peut aider les photographes à détecter si leur travail est utilisé sans que la source soit correctement citée.  Ceci étant dit, des mentions trop agressives sur l’image peuvent nuire à sa popularité.

Les images et le format vidéo vont continuer à gagner en popularité dans le cadre du marketing sur les réseaux sociaux. Le moment est donc idéal pour développer une stratégie de production et de distribution de contenu. Évaluez les différentes plateformes visuelles sur le marché et tentez de déterminer lesquelles sont les plus pertinentes pour votre école.

Comment votre école prendre t’elle avantage du pouvoir des images?

CATEGORIES: Leblog

Tags: , , ,




Le recrutement d’étudiants internationaux au Brésil


Avec la coupe du monde de soccer  tous les regards sont tournés vers le Brésil. La puissance économique d’Amérique du Sud est également en train de devenir une région importante en matière du recrutement d’étudiants internationaux, alors que l’accès à l’éducation supérieure est maintenant un enjeu national. En effet, 7 compagnies brésilienne sur 10 affirment avoir de la difficulté à engager de la main d’œuvre qualifiée, et un individu qui possède un diplôme universitaire gagne généralement jusqu’à 5 fois plus que la majorité qui n’a pas terminé l’école secondaire.

Dans ce pays où les inégalités persistent, un diplôme universitaire a longtemps été un privilège pour un faible pourcentage de la population. Aujourd’hui, les meilleures universités au Brésil, qui représentent environ 10% des 2400 universités et collèges du pays sont publiques et gratuites, cependant ce sont les plus riches formés par un système d’éducation privé qui possèdent les meilleures chances d’obtenir un bon résultat lors des examens d’entrée qui déterminent le droit d’inscription. Ceci veut dire qu’environ 73% des étudiants du niveau post-secondaire s’inscrivent dans des institutions privées qui sont coûteuses et dont la formation n’est pas toujours de qualité. Le manque de stabilité dans cette nouvelle industrie d’éducation orientée profit force des étudiants de plus en plus mobiles à vouloir poursuivre leur éducation à l’extérieur du pays.

Postsecondary-education-enrollment-rate-in-Brazil

Source

Les bourses gouvernementales permettent aux étudiants d’être mobiles

Alors que l’innovation au Brésil et les universités du pays glissent dans les classements internationaux, des publications comme le Science Guide ont noté que la mobilité se devait d’être améliorée dès que possible dans le secteur de l’éducation post secondaire. Heureusement, avec une monnaie qui a doublé sa valeur durant la dernière décennie, les étudiants brésiliens ont aujourd’hui la capacité d’être davantage mobiles. La classe moyenne au Brésil a triplé depuis 2003 et une portion importante de la population n’a pas peur de dépenser pour des biens de luxe, comme une éducation à l’international. Pour environ un tiers des Brésiliens qui ont 19 ans et moins, étudier à l’étranger est une tendance à la hausse et plusieurs experts estiment qu’une expérience à l’étranger pourrait bientôt devenir une condition préalable à un emploi. Selon l’agence BELTA, 215 000 Brésiliens ont étudié à l’étranger en 2011 et ce nombre devrait croître d’environ 20% par an.

Pour les Brésiliens, une éducation à l’étranger est maintenant 35% moins coûteuse qu’elle l’était il y a 5 ans. Une formation à l’étranger possède également un certain prestige.  Le gouvernement a utilisé une importante partie des nouveaux revenus générés par l’industrie du pétrole et l’as investi dans le système d’éducation, rendant possible, entre autres le programme de Mobilité pour les étudiants brésiliens de premier cycle. Ce programme qui offre des bourses couvre six mois d’études de l’anglais en plus d’un an d’études à l’étranger. Il a été lancé en 2011 pour envoyer 101 000 étudiants de premier cycle en sciences, technologies et mathématiques à l’étranger permettant, à long terme au pays de devenir plus compétitif internationalement. Les étudiants brésiliens sur les campus nord-américains ont ainsi doublé en nombre depuis, et on prévoit que ce chiffre va continuer de croître dans les années à venir.

countries-preference-for-learning-languages

Source

Le désir d’apprendre une nouvelle langue est une des raisons les plus courantes qui poussent les Brésilien à vouloir étudier à l’étranger. En effet, ceci augment leurs chances d’obtenir un emploi dans leur domaine ou encore dans l’industrie touristique en pleine croissance au Brésil. Les séjours des étudiants brésiliens à l’étrangers sont assez courts, en moyenne six mois et le Canada, la France et l’Espagne sont leurs destinations favorites pour apprendre l’anglais, le français ou encore l’espagnol. En plus d’apprendre une nouvelle langue, les étudiants désirent également une formation sophistiquée.

Par exemple, Tamwood est un leader canadien en matière d’écoles de langue offrant divers cours en anglais selon les besoins, avec des accommodations, camps d’été et ressources pour pouvoir travailler à l’étranger ou encore étudier en ligne. Ce programme académique permet aux étudiants étrangers de se familiariser d’abord avec la langue, puis d’être accepté dans un programme universitaire ou collégial de leur choix.

Tamwood

Travailler avec des agences

Les agences affiliées à BELTA sont généralement celles qui influencent les décisions des Brésiliens qui décident d’aller étudier à l’étranger. Les programmes de langues ou d’études secondaires sont celle qui rapporte les meilleures commissions (en moyenne de 24% et 20%, respectivement), alors que les programmes de premier ou deuxième cycle rapportent en moyenne 15%. Le modèle des agences est bien établi au Brésil,  cela a comme conséquence de forcer toutes écoles qui prend au sérieux le recrutement étudiant à travailler avec ces agences. Alors que plusieurs écoles cherchent à diminuer leurs dépendances aux agents internationaux, au Brésil, il est nécessaire de fonctionner de cette façon au risque de se faire ajouter sur une liste noire.

Les Brésiliens priorisent leurs relations personnelles. Pour recruter des étudiants, il est donc important d’établir de bonnes relations avec les agents locaux. Les sept agences locales les plus importantes ont chacune envoyé plus de 3,000 étudiants à l’étranger depuis 2011. Alors que les familles investissent davantage de temps et d’argent dans l’éducation de leurs enfants, les agences grandissent afin de pouvoir offrir plus d’options et d’informations à propos des universités étrangères. De plus en plus d’étudiants passent quatre ans plutôt que quatre semaines à l’étranger, ce qui pousse les agents à offrir davantage de conseils et de tester leurs connaissances de l’anglais.

Recruter des étudiants lors des foires

Pour connaître du succès à l’international, il faut établir des partenariats à long terme. La compétition est grandissante entre les différentes destinations, l’Australie ou encore la Nouvelle-Zélande développent actuellement des partenariats avec des institutions brésiliennes. Les États-Unis sont sur le point de devenir plus agressif, en établissant des nouvelles normes plus souples pour les voyages à l’étranger. Le Canada qui a investi davantage au Brésil que l’Inde et la Chine ensemble a récemment annoncé des plans ambitieux pour accroître le nombre d’étudiants internationaux et de chercheurs académiques, visant un total de 450 000 pour 2022. Ces dernières années, plusieurs collaborations ont eu lieu entre les associations étudiantes du Brésil et du Canada. En facilitant les procédures reliés à l’obtention d’un visa pour permettre aux étudiants internationaux qui possèdent un permis d’études valide de se trouver un emploi à temps partiel même sans permis de travail, le Canada devient ainsi une destination plus attrayante.

Les foires de recrutement étudiant sont une importante ressource au Brésil. Le Salão do Estudante, une foire biannuelle attire plus de 100 000 visiteurs par an dans les 9 villes les plus importantes du pays. Plusieurs d’entre eux sont des étudiants de qualités présélectionnés qui considèrent sérieusement aller étudier à l’étranger. Les institutions d’éducation supérieure peuvent rencontrer des agences d’un peu partout au Brésil quelques jours avant l’évènement dans le cadre du BMI Agents Workshop. En plus de collaborer avec les agents et obtenir davantage de visibilité lors des foires, les collèges et universités peuvent entrer en partenariat avec le programme Science Without Borders via le Bureau canadien de l’éducation internationale, mettant leur site web à jour pour répondre davantage aux besoins de ce type d’étudiants.

Par exemple, l’Université McGill affiche sur son site internet des renseignements à propos de ses programmes pour les étudiants du Brésil en anglais, mais également en portugais.

McGill1

Des stratégies de recrutement pour le Brésil

Ce n’est pas uniquement le marketing agressif qui a permis au Canada de devenir la destination favorite des étudiants brésiliens. Le prix abordable et les partenariats avec les écoles de langues aident aussi énormément le Canada à se démarquer, permettant aux écoles d’avoir davantage d’étudiants potentiels. Les écoles qui cherchent à réduire la dépendance aux agences peuvent se consoler en se rappelant que les Brésiliens sont très actifs en ligne, ce qui signifie qu’investir dans le marketing en ligne pourrait être payant.

Le Brésil possède au-dessus de 66 million d’usagers Facebook, deuxième derrière les États-Unis. Ils sont également deuxièmes dans leur usage de Twitter. La moitié des usages d’Orkut sont au Brésil. Ils dépassent le reste de la planète en termes d’engagement avec les réseaux sociaux. Il s’agit d’une opportunité intéressante pour les écoles. En effet, il leur suffit de miser sur leurs gradués et étudiants actuels brésiliens afin de développer une voix crédible et efficace sur ces réseaux sociaux. Ces derniers offrent des opportunités uniques afin de discuter avec des étudiants dans leurs langues et selon leurs préférences. Des vidéos en ligne et des foires étudiantes virtuelles peuvent faciliter le recrutement d’étudiants internationaux.

Il faudra investir à long terme pour développer une marque fiable et reconnue à l’étranger. Ceci étant dit, le Brésil représente un marché intéressant qui pourrait permettre aux écoles et universités de diversifier leurs stratégies de recrutement à l’étranger.

Quelles stratégies utilisez-vous dans votre école pour recruter des étudiants au Brésil?

 

CATEGORIES: Leblog

Tags: , , , ,




L’application Snapchat : la prochaine grande tendance en matière de recrutement étudiant?


Dans le domaine du recrutement étudiant, le marketing sur les réseaux sociaux est rapidement devenu une ressource essentielle. Aujourd’hui, en tout temps, il faut être à l’affut des dernières tendances, même si cela nous donne parfois l’impression de pourchasser les étudiants potentiels d’une plateforme à l’autre dans nos tentatives de communiquer avec eux. Nous avons rédigé un billet récemment à propos d’un rapport indiquant que les adolescents sont en train de fuir Facebook pour préserver leurs vies privées, puisqu’ils détestent voir leurs parents “aimer” leurs commentaires ou des publications sur leurs profils. Nouvelle coqueluche du Web, Snapchat une application de messagerie photo est adulée par les 13-25 ans et trône présentement au sommet du classement des applications gratuites de l’App Store d’Apple.

snap

 

Célèbre pour avoir rejeté l’offre d’achat de Facebook estimée à plus de 3 $ milliards, Snapchat avec les 400 millions de messages échangés par ses utilisateurs chaque jour ne présente aucun signe de ralentissement. Le principal attrait de cette application mobile est que les photos et minividéos “s’autodétruisent” une à dix secondes après avoir été vues (un délai déterminé par l’envoyeur). Les photos incriminantes ou privées disparaissent ainsi de l’appareil, éliminant la possibilité d’être vue par un parent, enseignant, employeur, etc.

Contrairement à la croyance populaire, les créateurs de Snapchat, Evan Spiegel et Bobby Murphy, deux étudiants de Stanford maintiennent que leur objectif n’était pas de “rendre le sexting plus sécuritaire”,  mais simplement d’éviter à ses utilisateurs de devoir constamment effacer des photos de fêtes embarrassantes ou compromettantes. Les recherches de MediaSmarts confirment que les adolescents craignent non seulement que des photos peu flatteuses soient utilisées contre eux lors de leurs recherches d’emploi, mais veulent aussi éviter le “drame” inutile de devoir demander à leurs amis de retirer des photos de Facebook.

Une récente étude de marché effectuée par Sumpto suggère qu’environ trois quarts des étudiants collégiaux qui ont accès aux réseaux sociaux utilisent Snapchat tous les jours. Encore plus impressionnant, l’étude affirme également que la moitié des répondants seraient prêt à ouvrir un Snap d’une marque dont ils n’ont jamais entendu parler, comparativement à 73 % se disant prêt à ouvrir un Snap d’une marque familière. Il faut préciser que les répondants étaient tous des utilisateurs de réseaux sociaux habitant aux États-Unis, donc prédisposés à la présence des marques sur les réseaux sociaux. Néanmoins, il est intéressant de constater que plusieurs grandes marques, comme McDonald’s utilisent maintenant Snapchat comme outil marketing pour approcher les jeunes.

Un Snap qui a du punch

Snapchat semble avoir bien hâte de trouver un modèle d’affaires durable alors que la compagnie débute sa troisième année d’existence. Elle aimerait bien également posséder une équipe de développement des affaires pour donner un coup de pouce aux marques dans le cadre de leurs efforts marketing. Snapchat amasse déjà l’information personnelle de ses usagers, comme l’âge ou leur emplacement ce qui pourrait être bien utile pour effectuer du marketing ciblé. L’outil “My Story” introduit à l’automne dernier devrait vraisemblablement intéresser les collèges et universités. L’outil permet aux usagers de combiner une série d’images ou de vidéos “Snap” dans un ordre chronologique dans le but de raconter une histoire, faisant ensuite parvenir le message à tous ses abonnés. On peut également décorer un Snap avec de l’art visuel ou du texte grâce à l’outil “doodle.” Chaque Snap expirant après 24 heures, l’histoire va donc disparaître progressivement au cours de la journée.

Voici un petit tutoriel rapide:

À ce jour, la plupart des collèges utilisent Snapchat principalement pour promouvoir leurs départements athlétiques. La majorité des Snaps qu’ils envoient ce font les jours de match pour accroître le nombre de spectateurs, ou encore encourager les étudiants à leur faire parvenir leurs propres Snaps. Cette année, l’Université de Houston est devenue une des premières universités à ouvrir un compte Snapchat. Le but était de “démontrer que l’Université regarde toujours vers l’avant et est prête à embrasser les nouvelles technologies,” selon Jessica Brand responsable des réseaux sociaux à l’Université de Houston. Des concours permettant aux étudiants de remporter des t-shirts sont annoncés sur Snapchat et les étudiants peuvent également faire parvenir leurs propres Snaps documentant leurs activités sur le campus.

Cet outil aide l’école à rejoindre des étudiants avec lesquels elle n’était peut-être pas en contact via LinkedIn ou Facebook. Des statistiques récentes indiquent qu’entre 60 % et 80 % des abonnés de l’Université regardent ses Snaps. “Les étudiants regardent nos Snaps et le contenu qu’on partage” s’exclame Kimberly Davis, coordonnatrice des réseaux sociaux. “Nous ne sommes pas toujours en mesure d’aller chercher un pourcentage d’abonnés aussi haut en utilisant les autres réseaux sociaux. C’est bon de savoir que nos messages sont lus. On peut partager des messages amusants comme nos concours ou encore de l’information reliée à des évènements qui ont lieu sur le campus. C’est un outil de communication efficace.”

snapchat

Des stratégies pour recruter des étudiants via Snapchat

Dans notre monde ultrarapide, des services comme Snapchat peuvent rapidement, facilement et efficacement transmettre des messages. Comme il s’agit d’un système de communication relativement nouveau, les meilleures stratégies de marketing à utiliser doivent probablement encore être élaborées. Alors que les adolescents apprécient Snapchat pour la facilité avec laquelle le programme leurs permet de s’exprimer au travers de nombreuses “selfies” sans devoir se soucier de leur réputation en ligne, les écoles peuvent développer leur marque en envoyant des images démontrant les divers aspects de leurs campus, retenant ainsi l’attention et l’admiration des étudiants plus branchés.

1. Combinez Snapchat à d’autres réseaux pour présenter un regard intime sur votre campus

La première étape consiste à annoncer et promouvoir votre compte Snapchat sur les autres réseaux sociaux de votre école. Ensuite, vous pouvez commencer à faire parvenir des Snaps, comme un regard intime sur votre campus ou des détails à propos de vos programmes qui vont vous permettre de gagner de nouveaux abonnés. Snapchat étant plus éphémère que les autres réseaux sociaux, choisir le bon moment pour envoyer vos Snaps est très important afin de rejoindre le plus d’abonnés possible. Offrir un Snap chaque jour à un moment précis de la journée peut encourager vos abonnés à consulter leur application Snapchat d’une façon régulière.

2. Faites sensation avec vos aperçus exclusifs

Snapchat peut s’avérer un outil essentiel pour créer une impression d’exclusivité, comme offrir des aperçus exclusifs d’un nouveau bâtiment sur le campus ou logo de l’école. Les étudiants aiment être les premiers à savoir afin de pouvoir annoncer ces nouveautés à leurs propres abonnés. Une compagnie comme McDonald’s par exemple a connu beaucoup de succès en introduisant un nouveau produit fournissant à ses admirateurs une date de lancement et des informations exclusives publiées durant une journée, concluant leur histoire Snapchat avec une invitation à suivre la compagnie sur Twitter.

3. Offrez des aubaines et autres primes d’encouragement

Quelques observateurs ont suggéré qu’introduire des publicités dans Snapchat comportait le risque de nuire aux éléments sociaux amusants qui ont originellement rendu le service populaire. Facebook a rencontré beaucoup de réactions négatives depuis que le service a introduit les publicités ciblées dans le fil de nouvelles des usagers. Le gouvernement américain a même reçu des demandes afin de freiner la transaction de 19 $ milliards permettant à Facebook de mettre la main sur le service de messagerie WhatsApp, du moins jusqu’à ce que nous possédions une meilleure idée de comment la compagnie prévoit utiliser les données personnelles des 450 millions d’utilisateurs de WhatsApp. Ceci étant dit, des études ont démontré que la majorité des utilisateurs répondent positivement à des concours, aubaines ou coupons envoyés via Snapchat en échange de la loyauté des consommateurs. Les Snaps éphémères peuvent donner un nouveau sens à l’expression “pour un temps limité seulement” permettant de diffuser des aubaines pour la boutique de livres de l’université ou encore des billets gratuits pour un match d’une de ses équipes. La clé est de s’assurer que le concept est amusant et spontané.

4. Encouragez les soumissions créatives!

Une des meilleures façons de se servir de Snapchat comme outil marketing est de faire appel aux aptitudes créatives de vos abonnés en encourageant des soumissions reliées à un concours ou une offre d’emploi. Une vidéo Snapchat de 10 secondes est une manière créative de recevoir des idées lors d’une séance de remue-méninges ou même d’apprendre à connaître un appliquant ayant postulé pour un emploi. Gardez en tête que les Snaps sont éphémères. Il vous sera donc impossible de revoir les soumissions plusieurs fois. Des concours de photos ou de minividéos peuvent être transmis efficacement via Snapchat et partagés sur plusieurs réseaux sociaux pour tirer avantage d’un événement précis, comme un grand match ou une collation des grades. Considérez offrir des primes d’encouragement par exemple, “Les 25 premiers Snaps que nous recevons se mériteront…” ou encore une chasse au trésor interactive sur votre campus encourageant la participation.

snapchat nouvelle tendance

 

Source

Conclusion

Alors que les collèges et universités constatent que les adolescents sont de plus en plus nombreux à abandonner Facebook en faveur des applications mobiles comme Snapchat, plusieurs institutions sont de plus en plus intéressées par la plateforme. Par contre, la majorité exprime toujours des réserves quant à l’efficacité en termes de marketing. Plusieurs marques créatives connaissent aujourd’hui du succès sur Snapchat en prenant avantage de la nature éphémère de la plateforme. Considérez faire appel à vos étudiants. Ils seront surement en mesure de créer des Snaps qui feront rire vos abonnés.

Alors que les réseaux sociaux gagnent et perdent en popularité, vous vous devez de développer des stratégies vous permettant de prendre avantage de ce qui fonctionne aujourd’hui, comme Snapchat. Certains seront méfiants à l’idée d’ajouter une autre plateforme supplémentaire dans laquelle ils devront investir temps et énergie, mais il est toujours mieux de comprendre ce qui intéresse vos étudiants potentiels et de constamment mettre à jour vos services marketing pour mieux les rejoindre. Ne craignez pas d’explorer une nouvelle plateforme sociale même si vos premières tentatives sont peu concluantes. Sinon, vous risquez de manquer le bateau!

Votre école a-t-elle déjà tenté d’utiliser Snapchat pour rejoindre ses étudiants?

CATEGORIES: Leblog

Tags: , , ,




Google+ pour le recrutement étudiant


Alors qu’en 2012, les sondages indiquaient que seulement 9% des membres du personnel d’admission des collèges et universités avaient adopté le réseau social du géant Google, il semble encore aujourd’hui, que plusieurs écoles ont besoin de bonnes raisons afin de rejoindre la communauté de Google+. En effet,  la grande majorité des écoles sont encore sceptiques à propos de l’efficacité du réseau et attendent d’obtenir davantage de preuves avant d’y investir du temps, sachant que leurs ressources se partagent déjà entre  Facebook, Twitter, LinkedIn et plusieurs autres plateformes. Comme réseau social, nous remarquons également que Google+ est mal compris, ce qui accentue le problème.

Si votre équipe de marketing décide d’ajouter Google+ à sa stratégie de marketing sur les médias sociaux, il ne faut pas vous attendre à obtenir immédiatement le même nombre de j’aime, partage, commentaires, bref un engagement aussi important que sur Twitter ou Facebook. Bien qu’il paraisse que la majorité des internautes n’utilisent pas Google+, la plateforme sa classe tout de même deuxième parmi toutes les plateformes sociales, avec plus de 540 millions d’usagers actifs. Environ 20% de ses usagers s’auto-identifient en tant qu’étudiants. Ses usagers sont jeunes et adorent la technologie. Ils apprécient les interactions simples et élégantes que leur offre la plateforme.

Google+ HIgher ed

Si nous considérons la portée globale des autres produits de Google, toutes interactions avec un de ses services peuvent avoir des répercussions profondes au niveau des performances marketing. Le bouton +1 de Google apparaît sur environ 5 milliards de pages web à chaque jour! Même si vos usagers ne partagent pas, ni +1 vos publications, ou ne s’abonnent pas à votre fil, ils influencent et sont influencés par l’algorithme complexe qui forme le pilier du référencement naturel. S’abonner aux fils d’autres usagers a le même effet qu’échanger des courriels avec Gmail – les usagers dans votre réseau apparaissent plus haut dans vos résultats de recherche avec Google. Les sites sur Google+ ont tendances à être indexés plus rapidement par le moteur de recherche, et les liens qui obtiennent des mentions +1 peuvent aussi obtenir des positions plus avantageuses. Un usager qui est abonné à votre fil ou même simplement connecté à son compte Google possède davantage de chances de voir le contenu que vous partagez.

Une étude de Searchmetrics indique que sept des huit facteurs les plus importants concernant le placement sur Google sont reliés au partage social, avec les mentions +1 de Google en tête de peloton.

Google+ Medias sociaux

Les capacités uniques de Google+

Bien entendu, produire du contenu de qualité est essentiel pour favoriser les interactions avec vos abonnés et ainsi segmenter vos connections dans divers Cercles qui vous permettrons de filtrer l’information plus facilement. Les Cercles sur Google+ permettent aux usagers de protéger leurs vies privés en encourageant le partage d’information envers un seul Cercle, au lieu du réseau au complet. Par exemple, les étudiants potentiels peuvent créer un Cercle “Collège et Universités” pour suivre des écoles qui les intéressent. Les universités peuvent créer un Cercle dédié aux étudiants actuels ou potentiels, les diplômés ou encore les membres du personnel. Il est ainsi possible de partager du contenu ciblant un groupe d’usagers spécifique. Les Hangouts dédiés aux admissions peuvent ne pas intéresser les étudiants actuels, mais les dernières nouvelles sur les évènements du campus ou opportunités d’évènements peuvent les encourager à établir une conversation avec vous. Les Communautés sur Google+ est un autre outil intéressant pour entrer en contact avec des professionnels d’un domaine connexe.

Schools on GooglePlus

Les Hangouts de Google

Les Hangouts de Google permettent de clavarder avec des membres de votre réseau, mais aussi de mettre en place une conférence vidéo en temps réel, ce qui pourrait être utile aux membres de votre personnel. Par exemple, le personnel en charge de vos réseaux sociaux pourrait proposer aux étudiants potentiels une foire virtuelle leurs permettant de poser des questions ou d’obtenir davantage de renseignements à propos d’un programme en parlant directement à un membre de votre personnel. Faciliter le partage d’informations peut permettre à de nouveaux étudiants de se rencontrer avant même d’avoir mis les pieds sur le campus. Les séances de clavardage sont aussi une méthode efficace de rassurer les parents, et peuvent permettre aux collèges et universités d’effectuer des visites virtuelles pour des étudiants internationaux.

Google+ a lancé les Hangouts, un service de conférence vidéo multi-usagers, à l’été 2011, de même que Hangouts En Direct (Hangouts On Air), un service de partage vidéo public en direct, environ un an plus tard. L’université Duke a participé à la période d’essai, partageant huit séances de Google Hangouts En Direct simultanées permettant à des étudiants actuels de parler de leurs expériences à l’université tandis que des étudiants potentiels regardaient et posaient des questions. “Nos nouveaux étudiants nous ont dit plus tard que les séances vidéos avaient rendues le campus plus accessible pour eux. Ils ont pu poser des questions aux étudiants qu’ils n’auraient pas posés aux membres de notre personnel,” raconte Cara Rousseau, en charge des réseaux sociaux à l’université Duke.

Duke continue d’être un leader en matière d’intégration Google+ avec des séances vidéo en direct fréquentes permettant à des étudiants potentiels de se familiariser avec l’université. Le clavardage étudiant de l’université Duke démontre tout le potentiel du partage de contenu  produit par des étudiants.

duke university

La plupart des écoles comprennent que les vidéos sont une excellente façon d’encourager la participation des étudiants potentiels, mais sont plus ou moins certains de comment utiliser cette ressource. Le contenu vidéo crée avec les Hangouts de Google peut par la suite être ajouté sur votre site internet, vous permettant ainsi de bonifier votre page d’admissions, ou produire des vidéos ciblant des sujets tels que:

  • L’aide financière et les bourses
  • Comment s’inscrire
  • Foire aux questions
  • Habiter sur le campus
  • Rencontrer nos conseillers

Avez-vous besoin de davantage de raisons pour vous lancer sur la route de la création du contenu vidéo?

video vs text

Les Hashtags (mots-dièses) sur Google+

Google a annoncé récemment que toutes les publications sur Google+ qui contiennent un mot-dièse peuvent maintenant être trouvées à l’aide du moteur de recherche. Nos blogues précédents contiennent de bons conseils pour comprendre comment intégrer les mots-dièses dans votre marketing sur Google+ pour mieux gérer vos communications en ligne. Par exemple, avec les Hangouts En Direct de Google, les membres du personnel de l’université du Colorado peuvent répondre aux questions des étudiants potentiels. Afin de poser leur questions, les étudiants n’ont qu’à utiliser Twitter, Google+ ou Facebook en incluant le mot-dièse #RamChat ou #FutureRam dans leur message.

Des conseils pratiques pour Google+

1. Développez un profil complet: Assurez-vous que votre profil est à jour et que les informations qui y figurent sont utiles pour des étudiants potentiels. Les informations doivent être bien en vue pour faire une bonne première impression et maximiser votre présence. Soyez constant d’une plateforme à l’autre et assurez-vous que votre adresse courriel Gmail n’est utilisée que pour des besoins de votre institution.

2. Des interactions régulières avec vos fans: Partagez du contenu intéressant, important ou amusant qui sera repartagé. Partager du contenu d’une manière excessive n’encourage pas l’interaction, et peut même avoir l’effet inverse, vous faisant perdre des abonnés. Essayez plutôt de préparer du contenu à l’avance pour maintenir une présence régulière. Encouragez la participation en posant des questions ou en conversant avec ceux qui ont ajoutés des commentaires. Prenez le temps de lire les publications que partagent vos abonnés et ajoutez un commentaire lorsque le contenu vous concerne.

3. Optimisez l’intégration de vos mots-clés: Identifiez les mots-clés ou phrases utilisées le plus souvent pour trouver votre école et partagez du contenu qui saura plaire à ce type d’abonnés. Ajoutez des liens et des mots-clés dans chaque publication pour améliorer leur classement dans les moteurs de recherche. Vous pouvez trouver ces mots-clés à l’aide de votre compte Google+, ou même cibler un Cercle d’usagers en particulier (Tous, Amis, Famille, Connaissances et Abonnés).

4. Agrandissez votre communauté virtuelle: Il vous faudra du temps pour peaufiner le contenu qui apparaît dans le fil de nouvelles de votre compte Google+, mais vos efforts seront payants à long terme. Trouvez des usagers et des pages qui pourraient vous permettre de découvrir de nouveaux étudiants potentiels et abonnez-vous à leurs fils.  Identifiez des communautés intéressantes de la même façon, en commençant par suivre trois usagers qui pourraient vous mener à des étudiants potentiels. En vous familiarisant graduellement avec le contenu partagé sur le réseau, en ajoutant des commentaires, ou encore en ajoutant des mentions +1 ou interagissant avec vos usagers, vous pourrez vous positionner comme chefs de file notamment auprès des étudiants potentiels.

Prenez un moment et partagez avec nous, comment votre école utilise-t-elle Google+?

CATEGORIES: Leblog

Tags: , , ,




Le pouvoir des infographies pour le marketing des collèges et universités


La quantité impressionnante de données que l’internet rend disponible à portée de main a eu un effet intéressant sur la façon dont nous intériorisons l’information. Alors que les temps d’attention diminuent à chaque jour, les internautes maîtrisent désormais l’art de scanner une page web rapidement pour déterminer si un site mérite leur attention. Les sites internet contiennent maintenant moins de texte que par le passé, un changement partiellement dû à la plus grande bande passante disponible aujourd’hui qui permet aux sites d’utiliser des images et vidéos. Communiquer de l’information à des consommateurs de plus en plus occupés constitue tout un défi, mais c’est peut-être ce qui explique que les infographies sont de plus en plus populaire.  Intégrer des images, chartes et diagrammes peut simplifier grandement l’information présentée.

lead generation

Source

Les infographies font maintenant partie des stratégies de contenu pour le marketing en ligne puisque le format visuel riche en données permet de raconter une histoire d’une façon simple. En combinant des faits rapides avec des images colorées, les lecteurs obtiennent un contexte direct et l’information présentée est plus facile à assimiler et mémoriser. Il s’agit donc, d’un outil fort utile pour les collèges et universités qui possèdent généralement du contenu complexe à communiquer à divers public-cibles. Les infographies, facile à scanner sont populaires autant auprès des adolescents que de leurs parents. Les bénéfices au niveau du marketing incluent l’intégration d’un logo discret, promouvant ainsi la marque, de même que la démonstration de connaissances à propos d’un domaine, s’établissant ainsi comme une source crédible et fiable. La nature engageante des infographies encourage le partage sur les réseaux sociaux et possède même le potentiel pour se propager d’une manière virale ce qui peut signifier un nombre de pages vues additionnels importants pour les collèges. Si des blogues ou sites internet importants établissent un lien vers votre infographie, votre classement dans les moteurs de recherche devrait grimper.

La popularité des infographies a inévitablement provoqué un raz-de-marée de graphiques trompeurs dont le design faible rend ses lecteurs plus confus qu’informés. Les infographies ne sont plus un phénomène nouveaux et la compétition pour du contenu viral est toujours plus féroce. Il faut donc prendre le temps de développer du contenu solide et ensuite le promouvoir correctement. Beaucoup d’infographies incluent des statistiques, mais celles-ci doivent formées un arc narratif qui communique une histoire en utilisant les chiffres, incluant des détails importants qui ajoutent du contexte.

content strategy and development

Source

 

Concevoir une infographie du tonnerre

Concevoir une infographie engageant peut sembler hors de portée pour un petit collège. Heureusement, il existe plusieurs outils faciles à utiliser, ou encore vous pouvez demander à des étudiants en design graphique sur votre campus de vous donner un coup de main. Explorer une nouvelle avenue de marketing implique un coût initial, en temps ou en argent. Choisissez un sujet qui va résonner avec votre public-cible et qui peut être communiqué d’une manière stimulante, avec des statistiques et des illustrations pour démontrer rapidement la relation entre les données au fil du temps, un rapport qui aurait sûrement pris plusieurs pages de texte pour arriver au même résultat.

Les infographies peuvent être un outil puissant pour effectuer du marketing en ligne, mais ils ne sont pas toujours le meilleur outil à votre disposition. Des informations complexes qui demandent beaucoup de texte peuvent être communiquées plus facilement à l’aide d’un blogue. Les blogues quant à eux peuvent s’avérer être une source intéressante pour les infographies. Choisissez un blogue populaire et demandez à un designer graphique de produire un infographie qui explique une portion spécifique du texte. Trouvez des données fiables et intéressantes pour raconter l’histoire et soyez créatif avec le design. Évitez de surcharger les sens et misez plutôt sur la simplicité et la clarté. Utilisez des couleurs contrastées pour maximiser l’impact de votre infographie. Ajoutez une touche d’humeur avec des illustrations drôles, mais appropriées pour votre sujet ou pour la marque.

Par exemple, l’Université Yale a récemment promu la diversité de sa classe de 2017, avec des faits intéressants à propos du pourcentage de ses étudiants qui reçoivent de l’aide financière, en utilisant une infographie coloré et stimulant. Cette image est apparue sur le compte Tumblr de son Département des admissions.

Yale

Partage viral

Le meilleur endroit pour publier votre infographie est sans aucun doute le blogue de votre site internet. Assurez-vous d’ajouter un code d’intégration pour permettre à vos lecteurs de partager votre contenu plus facilement. SEO Gadget possède un générateur de code d’intégration qui pourrait vous être utile. Pour obtenir davantage d’attention sur les réseaux sociaux, assurez-vous d’inclure un bouton “Pin It”, ajoutez votre infographie à un répertoire comme visual.ly et considérez en faire l’utilisation dans le cadre d’un communiqué de presse. Présentez votre infographie sur tous vos réseaux sociaux afin d’encouragera le partage. SlideShare vous permet de partager des infographies à partir de votre page LinkedIn. Il ne faut pas oublier d’analyser également quels sites vous envoient le plus de trafic en intégrant Google Analytics sur la page de destination (Landing page) de votre blogue.

Par exemple, quelques universités d’éducation supérieure, comme Singapore Management University possèdent une page dédiée exclusivement aux infographies, incluant de l’information à propos des dates importantes et autres renseignements qui devraient intéresser des étudiants potentiels. De l’aide financière, des programmes d’études à l’étranger ou encore les avantages d’un programme en particulier sont quelques exemples de renseignements qui peuvent être simplifiés par des infographies.

Singapore U

Dans le marché très compétitif de l’éducation supérieure, il est de plus en plus important de prendre avantage de tous les outils virtuels qui peuvent vous aider à vendre à des étudiants potentiels les mérites de votre institution. Les infographies peuvent grandement simplifier de l’information complexe qui pourrait effrayer des étudiants du secondaire, comme l’aide financière. Ils permettent d’explorer visuellement des tendances ou statistiques, permettant de communiquer un changement important dans un domaine spécifique. Plusieurs écoles utilisent déjà des infographies dans leurs classes et continuent de découvrir de nouveaux sujets à clarifier sous ce format.

Par exemple, l’Université Wilfrid Laurier a développé un infographie pour expliquer les bourses d’études communautaires à leurs étudiants. Comme plusieurs infographies, il reste encore beaucoup d’informations à digérer, mais les citations, études et statistiques utilisées sont présentées d’une manière convaincante qui encourage la participation du public-cible.

Laurier CES

Pour concevoir une infographie efficace, il faut trouver le bon équilibre entre le contenu texte et le design graphique, ce qui est plus facile à dire qu’à faire. Quelques-uns des billets les plus populaires sur notre blogue ont été des infographies, qui possèdent un potentiel marketing incroyable lorsqu’ils sont déployés correctement. Établissez des objectifs clairs au niveau du marketing et assurez-vous d’optimiser les outils virtuels que vous utilisez pour collecter des données et promouvoir et mesurer l’efficacité de vos initiatives.

Votre école a-t-elle exploré le contenu sous forme d’infographie? Quels ont été vos infographies les plus populaires?

CATEGORIES: Leblog

Tags: , ,




Que signifie la perte de popularité de Facebook auprès des adolescents pour votre école?


Alors qu’une nouvelle année débute, la plupart des institutions d’éducation supérieure réévaluent leurs ressources dédiées au marketing sur les réseaux sociaux, se demandant comment en tirer le maximum. Avec un peu plus de 1.2 milliards d’usagers, Facebook demeure un réseau social dominant au point de vue planétaire, mais même ses très bons résultats financiers lors des derniers trimestres n’arrivent pas à faire oublier une observation troublante: on remarque de plus en plus une diminution au niveau du nombre d’usagers quotidien, et ce surtout chez les adolescents. Ceci inquiète particulièrement les membres du personnel des collèges et universités qui tentent de rejoindre et de recruter les étudiants en mettant sur pied des campagnes publicitaires élaborées sur Facebook. Pour l’année à venir, le fondateur de Global Web Index, Tom Smith prédit que “nous allons continuer de voir Facebook perdre du terrain chez les adolescents, mais aussi voir de plus en plus l’apparition d’applications mobiles qui répondent à des besoins très spécifiques, avec le mobile devenant la principale plateforme web pour les jeunes.”

facebook-Zucker

Alors que l’utilisation de Facebook continue de croître rapidement dans plusieurs marchés émergents, la plateforme sociale semble avoir atteint un point de saturation en Amérique du Nord. Beaucoup d’adolescents continuent à utiliser Facebook, mais la majorité de leurs communications en ligne s’effectuent désormais via des applications mobiles d’échanges de messages ou de photos comme Instagram (qui appartient à Facebook) ou Snapchat (qui a rejeté l’offre d’achat de 3$ milliards de Facebook). Les adolescents sont désormais moins chauds à l’idée de partager leurs photos ou pensées intimes sur Facebook sachant que leurs parents, membres de leur famille, employeurs potentiels, peuvent accéder très facilement à ces informations. Des avertissements de la part d’un parent ou d’un enseignant à propos d’un commentaire négatif sur Facebook peuvent encourager les adolescents à désactiver leur compte.

Une étude effectuée en Mai 2013 par Pew souligne que plusieurs adolescents associaient Facebook à « des contraintes reliées à la présence des adultes, des interactions sociales négatives ou stressantes (du “drame”) ou encore qu’ils se sentaient agressés par d’autres usagers qui partagent trop. » La tendance de “trop partager” est à la baisse sur Facebook, prenant maintenant place sur des plateformes plus tendance où les messages ont une durée de vie éphémère. Les messages textes, photos ou vidéos de Snapchat, par exemple disparaissent après une ou 10 secondes, selon les préférences de l’envoyeur. En date de novembre dernier, les usagers de Snapchat envoyaient 400 millions de “Snaps” par jour (comparativement à 350 millions pour Facebook).

Preferred Social Networks

La gentrification de Facebook

Ceux qui habitent dans des centre urbains connaissent bien le phénomène de gentrification, au travers duquel des arrivants plus aisés s’approprient un espace initialement occupé par des habitants moins favorisés, provoquant ainsi le déplacement graduel des artistes ou autres résidants plus pauvres qui assuraient l’originalité et l’attractivité du quartier. Bien que Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook déclare que Facebook n’a jamais été particulièrement branché, cela ne signifie pas qu’il ne redoublera pas d’efforts pour plaire aux adolescents qui sont un important baromètre pour les marques, toutes industries confondues. En Novembre dernier, le site a donné aux adolescents la possibilité de rendre leur profil public tout en leurs permettant d’activer l’option “Follow”. Une option qui ressemble beaucoup à ce que Twitter offre en permettant aux usagers de voir les status Facebook sans devoir envoyer une requête pour devenir amis.

La reconnaissance d’images, une tendance à la hausse

Alors que les réseaux sociaux se multiplient, Facebook est devenu pour les adolescents une plateforme qui leur permet de consulter leur fil de nouvelles plutôt que partager des détails personnels. Alors que 2013 a vue l’apparition des applications de partage de photos et d’images se multiplier, une étude effectuée par Socialbakers révélait que les photos sont généralement les items les plus populaires sur Facebook. Les collèges et universités devraient prendre avantage de ces nouveaux changements en permettant à leurs abonnés d’attacher des photos à leurs commentaires, ajoutant une description permettant de clarifier le contexte. Les adolescents répondent très positivement à de l’humour sous forme de photo, ce qui les encouragent à partager. Assurez-vous, par contre que le contenu partagé demeure simple et positif pour ne pas risquer de compromettre l’intégrité de votre institution. Rangez vos photos dans des albums pour permettre à des étudiants potentiels de trouver rapidement un sujet en particulier, comme Portes Ouvertes ou Orientation.

Socialbakers-most-shared-posts-photos

Pas encore mort et enterré

Même si l’anthropologue Daniel Miller a récemment suggéré que Facebook était “mort et enterré” pour les 16 à 18 ans en Angleterre (se basant sur une étude effectuée dans seulement trois écoles au nord de Londres), la réalité n’est pas aussi simple. D’autres études suggèrent que pour paraitre plus populaire, plusieurs adolescents manipulent leur statut, « j’aime » et commentaires. Même ceux qui ne consultent pas la plateforme quotidiennement gardent leur compte ouvert et pourraient vraisemblablement devenir au cours du temps beaucoup plus actifs. La popularité de Facebook auprès de plusieurs générations devrait permettre au réseau de continuer d’être une présence importante sur le web, ou au moins l’empêcher de devenir un village fantôme comme MySpace.

Conclusions

Il est difficile de déterminer l’efficacité réelle de Facebook pour le recrutement d’étudiants. L’interaction entre un étudiant potentiel et un item sur un réseau s’effectue très tôt dans le cycle de conversion, ce qui rend le retour sur investissement plus difficile à évaluer. Une étude récente effectuée par Stone Temple Consulting suggère que Facebook, contrairement à Google+ ne possède pas les avantages reliés au référencement naturel, puisque les moteurs de recherche ne sont pas en mesure de déterminer si les références proviennent de source de bonne qualité ou de pages qui vendent des « J’aime ». Même si des étudiants potentiels s’abonnent à votre page, vous ne détenez aucune garantie que votre contenu apparaîtra dans leurs fils de nouvelles, puisqu’un algorithme complexe prenant en compte plus de milles variables détermine le contenu du fil.

La monétization de la plateforme présente de nouvelles opportunités pour le marketing, mais le retour sur investissement pour les collèges et les universités est difficile à déterminer. La publicité continue d’apparaître sur le site alors que Facebook tente de déterminer la tolérance maximale de ses usagers. La visibilité de publicités intégrées au fil de nouvelles promet de bons résultats, mais les coûts reliés à chaque publicité sont élevés.

Les préférences des adolescents en matière de réseaux sociaux est définitivement un élément à surveiller pour les collèges et universités. Même si Facebook devient un outil moins utile pour le recrutement étudiant, il permet quand même de communiquer avec une communauté d’anciens ou d’étudiants actuels. Ne vous fiez pas sur Facebook exclusivement, mais continuez d’utiliser le site de même que d’autres réseaux sociaux pour promouvoir le contenu de votre site web, encourager le partage de photos et vidéos et, bien entendu, permettre à vos étudiants d’entrer en contact!

Qu’est-ce que la perte de popularité de Facebook auprès des adolescents signifie pour votre école?

CATEGORIES: Leblog

Tags: , ,




4 façons de générer plus d’engagement sur Facebook grâce à votre photo de couverture


Jusqu’à très récemment, les conditions d’utilisations strictes de Facebook nous empêchaient d’utiliser toute forme de texte ou appels à l’action sur les photos de couverture. Il y a quelques semaines, l’entreprise a apporté quelques modifications à ses directives concernant les couvertures de page, des directives qui pourraient facilement avoir un impact sur les efforts marketing de votre école. Avec ces nouvelles instructions, l’image de couverture de la page Facebook de votre collège est maintenant un véritable atout marketing sur les médias sociaux.

Voici quelques façons simples d’utiliser votre photo de couverture pour promouvoir votre collège et ses activités :

1. Ajouter un appel à l’action

Voilà une façon très simple de générer plus d’engagement, mais comme de nombreuses écoles continuent à appliquer les anciennes conditions d’utilisations, beaucoup n’utilisent aucune forme de texte sur leurs photos de couvertures. Et pourtant, les appels à l’action sont un moyen simple mais efficace pour guider les visiteurs de votre page, et leur faire entreprendre les actions désirées. Que votre objectif soit d’augmenter le nombre d’inscription pour une journée portes ouvertes ou le nombre d’« aime » de votre page, l’ajout d’un appel à l’action va certainement augmenter vos chances de conversion. Mener vos visiteurs au bon endroit peut faire toute la différence. Voici quelques exemples de photo de couverture qui visent à obtenir plus de « J’aime », promouvoir un nouveau programme ou évènement, ou tout simplement demander aux étudiants de partager ce qui les passionnent.

CTAs

CTAS Florida Career College

En fait, avec les nouvelles directives de Facebook, vous pouvez maintenant utiliser autant de texte que vous souhaitez sur votre photo de couverture, et vous pouvez même inclure l’URL de votre site web. Voici quelques exemples pour illustrer cela:

SNHU

Source: collegewebeditor.com

UCD Career Devlopement Center

Si votre collège ou université a un bulletin d’information, vous pouvez également inviter les visiteurs de votre page Facebook à s’inscrire à votre bulletin, comme dans cet exemple:

Wishpond

2. Partager les histoires

Une majorité de collèges et universités changent leur photo de couverture que pour souligner les grands évènements, graduation ou création de nouveaux programmes. Une fois que vos actuels et anciens étudiants ont aimé votre page Facebook, très peu d’entre eux vont y revenir. Changer votre photo de couverture peut vous permettre de partager ce qui se passe sur votre campus et encore davantage. Vous pouvez choisir de partager les succès et histoires de vos élèves ou les réussites de votre personnel. Changer la photo de couverture de votre page Facebook souvent c’est augmenter les chances qu’elle apparaisse dans le fil de nouvelles de vos fans et de ce fait augmenter les possibilités d’interagir avec ceux qui vous aiment. L’Université York a lancé une campagne globale appelée «This is my time » (c’est mon temps) qui illustre et partage grâce aux photos de couverture le chemin parcouru par des diplômés, mais aussi le futur envisagé par les étudiants actuels. Chaque image comprend une date, une grande photo, et le slogan « This is my time ».

York U

Pour admirer les photos de couverture de toute leur campagne cliquez ici.

Pour stimuler l’engagement des fans sur la page Facebook, certains collèges encourent leurs étudiants à partager leurs histoires. Dans l’exemple qui suit l’Université du Manitoba demande : Quel est votre souvenir préféré de votre passage à l’Université du Manitoba

U of Manitoba

3. Faites la promotion des concours

Pendant longtemps, Facebook exigeait l’utilisation d’une application  pour promouvoir vos concours. Fin Août, ses termes de services ont changé à nouveau pour permettre aux entreprises de toutes tailles de tirer parti de leur compte Facebook à des fins promotionnelles. Que signifie cela pour les concours de votre collège? Que vous pouvez désormais utiliser tous les facettes de Facebook et organiser des concours sur votre page. En effet, vous pouvez maintenant:

  • Exiger que les fans « aiment » votre page et laissent un commentaire pour être admissible au concours
  • Utiliser le « J’aime » comme mécanisme de vote pour déterminer qui est le gagnant

Pour en savoir davantage sur les nouvelles règles cliquez ici.

Certaines écoles font déjà la promotion des concours à travers leur photo de couverture, notamment des concours de photos.

Spring Summer

U of Waterloo

4. La promotion de vos autres plateformes sociales

Peut-être que votre collège réussit à bien générer de l’engagement sut Facebook et que votre page a des milliers de J’aime, mais certains de vos autres comptes n’ont pas autant de succès ? Pourquoi ne pas utiliser votre photo de couverture Facebook pour promouvoir les autres comptes et inciter les étudiants à les visiter, aimer, partager? Votre photo de couverture  Facebook est idéale pour promouvoir une campagne que vous menez sur toutes les plateformes. Pareillement, l’importance croissante des hashtags fait d’eux un excellent outil pour augmenter la visibilité de votre communauté.

Hashtags

Hashtags Harvard U

Pour plus d’informations sur ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire avec les photos de couverture sur Facebook, lisez le blogue (en anglais) de Karine Joly sur les conditions de services de Facebook.

CATEGORIES: Leblog

Tags: , , ,